Une vitre cassée sur l'ISS !

Ecrit par

L’astronaute Tim Peake a partagé la photo d’un impact sur une vitre de l’ISS. La station a-t-elle heurté quelque chose ?

On pensait que ce genre de choses n'arrivait qu’à nos pare-brises. Il faut croire que les astronautes ne sont pas plus à l'abri dans leurs engins spatiaux ! Comme l’a annoncé Tim Peake sur son compte Twitter, une vitre de la Station spatiale internationale (ISS) présente un impact de 7 mm de diamètre. En fait, c’est la coupole d’observation panoramique Cupola qui est touchée. C’est de celle-ci que les astronautes prennent leurs jolies photos qu’ils publient ensuite sur les réseaux sociaux. D'ailleurs, vous pouvez retrouver les plus belles d'entre elles prises par Scott Kelly ici. Cupola sert aussi à télécommander le bras robotique qui gère les opérations de maintenance et d’assemblage. Il ne leur reste plus qu’à appeler Frédéric, de Carglass.

View post on imgur.com

L’Agence spatiale européenne a expliqué, dans un communiqué, que cette photo avait été prise le mois dernier. C’est un impact avec un débris spatial qui en est à l’origine. Selon l’ESA, c’est “probablement une écaille de peinture ou un minuscule fragment de métal pas plus gros que quelques millièmes de millimètre” qui a heurté la coupole. Rassurez-vous, contrairement aux rencontres entre avions et oiseaux, ce choc n’est pas dangereux. Les vitres de Cupola sont quadruplées de sorte à éviter le pire et la station possède un blindage autour des zones vitales pour l’équipage. En revanche, si ce débris avait été plus gros, les dégâts auraient été bien plus graves. “Tout ce qui mesure plus de 10 cm peut briser un satellite ou un vaisseau en mille morceaux”, précise l’ESA. Et des débris, dans l’espace, il y en a ! Un professeur de l’Université de Londres a créé une animation qui montre l’impressionnante évolution de leur nombre en orbite autour de la Terre depuis 1957. Vous pouvez la voir ci-dessus. Pensez-vous que l’ISS puisse vraiment être détruite par un débris spatial de 10 cm ?

Source : ESA