Un récif corallien découvert dans l’Amazone !

Ecrit par

Des scientifiques ont découvert, sous la boue, un récif corallien long de plus de 9300 km² à l’embouchure de l’Amazone !

L’Amazonie se dévoile beaucoup, ces jours-ci ! Après les 1820 espèces animales détectées dans une région encore non étudiée de la forêt amazonienne, c’est sur un récif corallien que les scientifiques ont mis la main ! En effet, Patricia Yager, de l’Université de Géorgie, a fait cette étrange découverte avec un océanographe brésilien, Rodrigo Moura, à l’embouchure du plus long fleuve du monde. Ce récif s’étend sur environ 1000 km² de long et s’étale sur près de 9500 km² entre le Sud de la Guyane française et l’État de Maranhão, au Brésil. Cette nouvelle confirme une étude publiée en 1977 qui faisait état de plusieurs poissons typiques des milieux coralliens pêchés dans cette zone. Mais trouver ces coraux n’a pas été de tout repos ! S'il a été si difficile de faire cette découverte, c’est parce que la zone est tellement boueuse que l’eau est trop opaque pour soupçonner une telle vie sous-marine et voir quoi que ce soit.

Un récif corallien découvert dans l’Amazone !

Et oui, à cet endroit, le fleuve est plein de sédiments et de débris qu’il a ramassés pendant son long voyage à travers les forêts. Voilà pourquoi on n’avait aucune idée que l’Amazone abritait un récif ! Les chercheurs ont dû draguer le fond de ces eaux troubles pour en extraire des poissons, des éponges, des étoiles de mer...et des coraux. Cette découverte est aussi inattendue qu’insolite, car la photosynthèse est quasiment nulle dans cette zone. Or, c’est l’un des processus les plus importants pour l’existence des écosystèmes. Cependant, ce récif pourrait déjà être en danger. Alors que la Grande Barrière de Corail est victime d’un blanchissement alarmant, celui-ci est menacé par l’industrie pétrolière du Brésil. “Ces 10 dernières années, 80 parcelles de forage pétrolier ont été acquises dans la région, dont 20 sont déjà en exploitation. Le pétrole sera bientôt extrait à proximité des récifs et les activités industrielles à grande échelle représentent un défi environnemental majeur”, explique Fabiano Thompson, le coordinateur des recherches. Pensez-vous que cette trouvaille arrive trop tard pour sauver le récif corallien ?

Source : Science Advances, Wikipedia, Ouest France