Planète Terre, sa couleur bleue aidera-t-elle à trouver des extraterrestres ?

Ecrit par

Selon une nouvelle étude, une planète qui abrite la vie pourrait être détectée grâce à la lumière qu'elle renvoie dans l'espace. Serait-ce un bon moyen de détecter des extraterrestres ?

En ce qui concerne l’existence des extraterrestres, on en est toujours au même point, c’est-à-dire dans le flou total. C’est pourquoi les scientifiques s’impatientent et cherchent, par tous les moyens, LA solution qui nous permettra d’en avoir le cœur net. Il n'y a pas longtemps, les scientifiques suggéraient qu’on cherche dans la zone de transit de la Terre. De son côté, Stephen Hawking est en train de mettre au point un vaisseau spatial pour carrément partir à leur recherche. Une nouvelle étude menée par Joshua Krissansen-Totton de l’Université de Washington s’intéresse à la couleur bleue de notre planète. Grâce aux observations faites en 1990 par la sonde spatiale Voyager 1, conçue pour étudier les exoplanètes, on sait que la Terre apparaît comme un simple point bleu dans l’espace, au-delà de Pluton. Cette couleur est-elle propre aux planètes qui abritent la vie ?Mais où sont les extraterrestres ?!

Planète Terre, sa couleur bleue aidera-t-elle à trouver des extraterrestres ?

Les scientifiques se sont penchés sur la question dans cette étude publiée dans la revue Astrobiology Magazine. Si la Terre semble entourée d’un halo bleu quand elle est vue depuis l’espace, c’est dû à son atmosphère, composée de nombreuses molécules d’air. Le Soleil émet une lumière blanche (donc une lumière constituée de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel). Celle-ci se compose de plusieurs longueurs d’onde qu’on perçoit comme des couleurs quand elles sont réfléchies sur un objet. Quand elle se déplace dans l’atmosphère de la Terre, la lumière blanche frappe des molécules d’air, lesquelles diffusent les longueurs d’onde les plus courtes (donc le bleu ou le vert). Voilà pourquoi on voit le ciel bleu (enfin, pas tous les jours) ! Ça explique aussi qu’un halo bleu entoure notre planète. Si tout est lié à l’oxygène présent dans notre atmosphère, alors avec des télescopes adaptés, on devrait pouvoir identifier les exoplanètes susceptibles d’abriter la vie. Ou pas… “C’est possible qu’il existe d’étranges et d’inhabitables planètes avec une surface et une atmosphère qui aient la même couleur que la Terre. La nature est bizarre et pleine de surprises”, a précisé Joshua Krissansen-Totton. Et vous, pensez-vous que cette étude soit fiable ?

Source : Astrobiology Magazine, Fred Zone, Pix Heaven, Wikipedia