La vie des animaux

Tchernobyl, de plus en plus d’animaux sauvages aux alentours ?

Publié par
Laure Noel
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Alors que le 26 avril marquera le 30è anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, une étude démontre que la nature a repris ses droits sur le site.

Le 26 avril prochain, ça fera 30 ans que la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, reconnue comme la plus grave du XXème siècle, a eu lieu. Petit rappel des faits : le 26 avril 1986, en “République socialiste soviétique d’Ukraine”, une augmentation incontrôlée du réacteur n°4 de la centrale entraîne sa fusion. Cela provoque une explosion, la libération d’importantes quantités d’éléments radioactifs dans l’atmosphère et, fatalement, la contamination de l’environnement et de nombreuses maladies et décès à cause de ces irradiations. Aux alentours, 200 000 habitants ont été évacués, mais parfois pas tout de suite, comme ça a été le cas pour la ville de Pripiat située pourtant à 3 km de la centrale. Elle fait aujourd'hui partie des lieux les plus sordides. Depuis, c’est une région fantôme. Les quelques personnes qui vivent malgré tout dans les villages voisins ont une espérance de vie qui ne dépasse pas 50 ans. Dans ces conditions de la zone d'exclusion de Tchernobyl, la vie sauvage y a-t-elle encore sa place ? Selon une étude menée par des scientifiques du Savannah River Ecology Laboratory de l’Université de Géorgie, la nature reprendrait peu à peu ses droits !

Des loups gris sur la zone d'exclusion de Tchernobyl ?
La ville de Pripiat, située à 3 km de la centrale nucléaire, n'a été évacuée que 30 heures après la catastrophe.

Pour cette étude, publiée dans Frontiers in Ecology and the Environnement, les scientifiques se sont équipés de 30 caméras. Pendant 5 semaines, sur 94 sites différents et plus de 2000 km², un appareil photo télécommandé installé dans un arbre a pris des photos chaque fois qu’il détectait une présence. Ces stations avaient aussi un vaporisateur d’odeur d’acide gras censée attirer les éventuels animaux qui passaient par là. Résultat ? Ils ont vu passer des loups gris, des sangliers et des renards à la recherche d’eau et de nourriture dans les zones les plus contaminées. Ce sont surtout des carnivores, qui sont souvent plus petits que les animaux végétariens, qu’ils voulaient capturer, car ce sont des bons indicateurs sur la richesse de la faune. C'est aussi parce que leurs proies ont plus de chances d’être contaminées à force de fouiller le sol. Ils sont donc plus sensibles à la bioaccumulation de contaminants. En français, ça veut dire plus susceptibles d’absorber certaines substances chimiques parfois rares dans l’environnement. “Peu d’études sur Tchernobyl se sont penchées sur les effets du niveau de contamination en lien avec les populations d’espèces situées si haut dans la chaîne alimentaire”, a expliqué M. Beasley, un professeur de l’Université. Malgré tout, Tchernobyl pourrait ne pas avoir empêché la vie sauvage de perdurer.

À lire aussi
La fourmi électrique est la plus dangereuse du monde !
À lire aussi
Australie, la Grande Barrière de corail est en train de se décolorer !
À lire aussi
États-Unis, des cigales sortent de terre au bout de 17 ans
À lire aussi
Chine, 25 tonnes de poissons disparaissent dans un énorme trou (Vidéo)
Encore plus de contenus
Discovery Channel

Ces races de chiens qui ne sont pas destinées à vivre dans une maison

Le chien est le meilleur ami de l'homme, c'est bien connu, s'il existe bien un animal qui s'est fondu dans le décor et qui s'est accommodé à la vie avec l'homme c'est bien le chien. Seulement il arrive des fois que les conditions ne soient pas réunies pour permettre l'épanouissement du chien ou bien tout simplement qu'il appartienne à une race qui ne peut pas vivre en captivité de par sa dangerosité ou bien ses besoins naturels... 

Ces races de chiens qui ne sont pas destinées à vivre dans une maison
Science

Ces fausses idées reçues sur le Covid-19

La France fait face à l'un des plus gros défi sanitaire de son histoire à travers cette pandémie de coronavirus qui s'est déclarée en Chine au mois de décembre 2019. Le virus continue de se propager partout sur le globe poussant certains pays à prendre des décisions strictes allant de la fermeture de l'espace aérien à des mesures de confinement. Cependant, le virus n'est pas le sens problème qui se présente à notre porte, il est accompagné d'un grand nombre de fake news et de fausses idées reçues qui ne font que renforcer l’inquiétude et le désarroi. Nous avons décidé de décrypter tout cela pour vous.

Ces fausses idées reçues sur le Covid-19
meltyBuzz

Ces activités pour faire passer le temps pendant le confinement

La France est confrontée en ce moment à une épidémie de Covid-19 qui en quelques semaines touche déjà pas moins de 9000 français. Ce qui a poussé l'état Français à mettre en place un confinement total dans le but d'enrailler l'expansion du virus. De ce fait, l'ensemble des français vont rester à la maison le temps de mener cette guerre contre ce virus. Il n'est jamais évident de s'occuper sans sortir de chez soi, voila pourquoi nous vous proposons ces activités pour faire passer le temps.

Ces activités pour faire passer le temps pendant le confinement
Science

Ce qu'il faut savoir sur le coronavirus 

Le Covid-19, apparu en Chine fin décembre 2019 s'est répandu très largement dans le monde avec des cas qui se déclare un peu partout. Plusieurs pays ont déclaré l'état d'urgence face à la propagation de l'épidémie, les marchés boursiers présentent des données équivalentes à celle de la crise mondiale de 2008. Face à une pléthore d'informations et de fake news plus personne ne sait ou donner de la tete, et la peur gagne autant de terrain que le virus.                                                                 Pourquoi le Covid-19 suscite autant de peur autant auprès des autorités que des populations ? comment se transmet le virus ?  Nous avons décidé de vous faire un point sur cette maladie qui inquiète.

Ce qu'il faut savoir sur le coronavirus 
Santé

Quels sont les pays touchés par le coronavirus ?

Le bilan de l’épidémie s'alourdi chaque jour, près de 10 000 personnes sont infectées et le nombre de décès connait un bond sans précédent. Voici la liste des pays concernés et leur nombre d'infections et de morts.

Quels sont les pays touchés par le coronavirus ?
Tchernobyl, de plus en plus d’animaux sauvages aux alentours ?
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible