Smith Cloud, un nuage de gaz se dirige vers la Voie lactée !

Ecrit par

Un nuage de gaz se dirige très rapidement vers notre galaxie. Mais il n’y a pas de quoi paniquer, nous savons d’où il vient et où il va. On vous explique.

On vous l’accorde, l’espace est un endroit très spécial. Il y a des étoiles, des explosions, des roches gelées et des nuages qui se baladent tranquillement d’une galaxie à une autre. Vous pouvez, d’ailleurs, voir tout ça dans une seule image. Mais lorsqu’on regarde de plus près, on se rend compte que rien n’est laissé au hasard. Prenez le Smith Cloud, par exemple. Ce dernier a été découvert dans les années 60 et semble se déplacer à une vitesse de 310 kilomètres par seconde. Dit comme ça, ça semble impressionnant, on pourrait presque croire que ce nuage va violemment nous rentrer dedans. Mais lorsqu’on l’applique à l’échelle de l’univers, on se rend compte qu’il ne fera que fusionner avec notre Voie lactée dans une trentaine de millions d’année.

Smith Cloud, un nuage de gaz se dirige vers la Voie lactée !

Pas de quoi s’inquiéter, donc, bien au contraire. En effet, selon une étude publiée dans l’Astrophysical Journal Letters, ce dernier a pour but de créer de nouvelles étoiles dans notre galaxie. Si c’est pas beau ça. Mais bon, ça, on le savait déjà. Ce que nous apprenons avec cette étude dirigée par le Space Telescope Science Institute de Baltimore, c’est que ce nuage vient, en fait, de notre galaxie et non de l’espace intergalactique. Les astronomes ont utilisé Hubble pour essayer de comprendre la composition de ce nuage et ça n’a pas été simple ! S’il avait s’agit d’un nuage provenant du fin fond de l’espace, ce dernier aurait été composé d’hélium et d’hydrogène. Or, vu le peu de luminosité qu’il laisse passer, il semble être fait de sulfure en majorité. Et le disque extérieur de notre Voie lactée est fait de… sulfure. Il s’agirait donc de gaz réutilisé. Il aurait été expulsé de notre galaxie pour revenir et créer de nouvelles étoiles. Comme quoi, le monde est bien fait. Ne vous arrêtez pas là, profitez-en pour découvrir comment notre galaxie s’est créée. Avez-vous déjà entendu parler du Smith Cloud ?

Source : Astrophysical Journal Letters