Sahara, il ne reste plus que 3 antilopes addax dans la nature

Ecrit par

L'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) a annoncé que les antilopes addax, qu’on ne trouve que dans le désert du Sahara, étaient proches de l’extinction.

Après les cochons sauvages d’Indonésie, c’est au tour de l’Addax, une espèce d’antilopes endémiques aux régions sahariennes, d’être en voie d’extinction. L’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) a indiqué qu’elle était victime du braconnage et de la régression de son habitat naturel. En effet, en mars dernier, les experts de l’IUCN, du Sahara Conservation Fund (SCF) et de l’ONG Noé n’ont pu identifier que 3 antilopes addax dans leur principales zones d’habitat. ”C’est une situation désespérée”, a déclaré Alessandro Badalotti, de l’IUCN. Pourtant, en 2010, un comptage avait estimé qu’elles étaient encore 200 à l’état sauvage. C’est également une espèce qui est censée être protégée. Alors, pourquoi l’addax semble-t-elle être condamnée à disparaître ?

Sahara, il ne reste plus que 3 antilopes addax dans la nature

Comme l’explique l’IUCN, cette espèce a souffert des conséquences liées aux installations prétrolières au Niger et de la présence des milices armées équipées de 4x4 dans les pays voisins, notamment dans des régions où on trouve une importante faune sauvage. L’addax est aussi une grande victime du braconnage. Du coup, les zones où vivent ces antilopes se sont transformées en un “carrefour important du commerce illégal des animaux sauvages”. “Nous assistons en direct à l’extinction de cette espèce emblématique et autrefois très nombreuse. Sans une intervention immédiate, l’addax pourrait perdre la lutte pour sa survie, face au braconnage illégal et incontrôlé et à la perte de son habitat. Au nom de toutes les parties concernées, nous recommandons une série de mesures d’urgence pour sauver l’addax d’une extinction imminente”, a déclaré le Dr Jean-Christophe Vié, Directeur adjoint du Programme de l’UICN pour les espèces. On espère que ce SOS sera entendu. L'an dernier, au Kazakhstan, 200 000 antilopes avaient été retrouvées mortes à cause d'une bactérie mortelle. Pensez-vous que l’addax puisse être sauvée ?

Source : IUCN