Réchauffement climatique, des palmiers et des crocodiles en Arctique ?

Ecrit par

Selon une nouvelle étude, si on ne fait rien pour stopper le réchauffement de la planète, il ferait assez chaud en Arctique pour y voir des palmiers et des crocodiles…

Ca a l’air un peu insolite et exotique comme ça, mais en réalité, c’est plutôt effrayant. On sait que le réchauffement climatique a des conséquences graves sur notre planète. Par exemple, il a perturbé la dérive de ses pôles. L’année 2016 serait aussi bien partie pour être la plus chaude jamais enregistrée. Heureusement, 170 pays ont signé l’accord de la Cop21 qui prévoit de limiter la hausse des températures en-dessous des 2°C, voire 1,5°C, car au-dessus, les dégâts seraient dévastateurs. Si nous sommes confiants sur l’avenir et les efforts qui seront faits pour ne pas dépasser ces 2°C, une étude l’est un peu moins. Selon elle, si nous continuons à avoir recours aux énergies non renouvelables, la hausse des températures sera de 8°C. On retrouverait alors le climat d’il y a 52 millions d’années, quand ce n’était pas vraiment la joie.

En effet, à cette période (l’Éocène), les palmiers poussaient en Alaska et les crocodiles nageaient en Arctique. Concrètement, selon cette étude publiée dans Nature Climate Change, cela voudrait dire que dans toute la région qui entoure le pôle Nord et qui comprend les côtes de 8 pays (Canada, Etats-Unis, Danemark, Russie, Norvège, Suède, Finlande et Islande), les températures moyennes augmenteraient de 17°C. Ce qui est bien plus que ce que d’autres études prévoient et assez difficile à imaginer. Surtout quand on sait que les crocodiles vivent dans les régions tropicales humides et que les palmiers symbolisent plus les déserts ou paysages tropicaux que la banquise… Ailleurs sur le globe, les gaz à effet de serre feraient de la Terre un endroit hostile où la nourriture disparaîtrait, ainsi que certaines espèces animales et végétales. Bien sûr, cette étude a imaginé le pire scénario. Espérons tout de même qu’il soit évité… Pensez-vous que la température de la Terre pourrait augmenter de 8°C ?

Source : Nature Climate Change, Wikipedia