Racing Extinction : "C'est l'histoire la plus importante du monde" l'interview de Louie Psihoyos

Ecrit par

Le documentaire Racing Extinction arrive aujourd’hui sur les chaînes Discovery. À cette occasion, nous avons pu discuter avec Louie Psihoyos, le réalisateur. Découvrez ce qu’il nous a révélé.

L’Homme est un danger pour l’Homme, c’est bien connu. Mais c’est également un danger pour son habitat et les animaux qui l’entourent. C’est, en tout cas, ce que nous avons pu constater lorsque nous avons regardé Racing Extinction en avant-première. Louie Psihoyos, le réalisateur du documentaire, nous dévoile les coulisses de la contrebande et du marché noir des animaux. L’idée est de nous montrer l’horreur dont l’humanité est capable afin d’instaurer une prise de conscience. Mais ce n’est pas la première tentative qu’il met en place. Il y a quelques années, Louie Psihoyos avait déjà dévoilé le documentaire The Cove qui avait eu des conséquences très positives sur la pêche de dauphins. C’est donc avec un documentaire aussi engagé qu’il revient sur le devant de la scène. Il a même collaboré avec Sia et J. Ralph pour faire une bande originale qui colle parfaitement à l’esprit du film, “One Candle”.

Ce film a pour but de toucher les gens. Comme le réalisateur l’a si bien dit lors de notre conversation, les gens ne changent pas leur façon de faire par ce qu’ils voient, mais par ce qu’ils ressentent. C’est pourquoi, Louie Psihoyos a décidé de réaliser une campagne appelée “Start With 1 Thing” que nous pouvons retrouver sur le site RacingExtinction.com. Ainsi, les enfants comme les adultes peuvent faire une différence à leur échelle. Mais ce que nous avons le plus retenu de cet entretien avec le réalisateur, c’est qu’à la base de tout il y a un gros problème qui nous touche tous : le changement climatique. Nous pensons souvent à la nature comme si nous n’en faisions pas partie et pourtant c’est le cas. Nous aussi, nous avons notre place dans la biodiversité de la planète. Et c’est ça l’histoire la plus importante du monde, celle de l’évolution de notre planète. Si vous nous connaissez bien, vous savez que chez meltyDiscovery, on ne finit jamais une interview sans demander une petite anecdote. Voici donc ce que Louie Psihoyos nous a confié.

Y at-il une anecdote particulière de Racing Extinction dont vous allez vous souvenir toute votre vie ?

“Wow, boy, oui ! Je pense que l’événement le plus important du film pour moi est que j’essaye de faire une projection sur l’Empire State Building depuis 4 ans. Et tout le monde pensait que j’étais fou, que c’était impossible, qu’il y avait trop de bureaucratie pour y arriver, que ce serait trop cher. Et pourtant, c’était un événement spectaculaire. De nombreux partenaires m’ont dit qu’il n’y aurait personne dans les rues de New-York, nous avons fait ça le 1er août. Tous les New-Yorkais seraient dans les Hamptons ou en Europe et il n’y aurait jamais de média. Nous avons eu 939 millions de rapports médiatiques sur cette histoire. Nous étions en TT monde sur Facebook et Twitter. Ce qui nous a le plus impressionné, c’est quand on est allés voir par nous-mêmes dans la rue. Nous sommes allés dans la 5ème Avenue et nous avons vu tous ces New-Yorkais s’arrêter sur leur chemin. Les taxis s’arrêtaient en plein milieu de la rue. Il y avait des gens assis sur des voitures en train de regarder cette immense projection de ces espèces en danger sur la façade de l’Empire State Building. C’était beau de voir ce rêve se réaliser, de voir le visage de ces enfants s’illuminer en voyant ces espèces en danger et voir que nous pouvons stopper une ville comme New-York en lui montrant simplement la beauté de la nature. C’était un rêve. Ça a germé dans ma tête pendant 4 ans et le voir se réaliser, c’était comme un rêve.”

Et vous, qu’allez-vous retenir de Racing Extinction ?

Source : Discovery