Procida, Sant'Antioco, Filicudi, les petites îles méditerranéennes à découvrir

Ecrit par

Vous avez envie d’un bain de soleil méditerranéen mais voulez éviter la foule ? De Procida à Sant’Antioco, on vous propose de découvrir 5 jolies petites îles de la méditerranée.

L’été arrive et vous ne savez pas encore où vous installerez votre serviette en juillet ? Pas de panique ! Si vous voulez profiter du soleil, éviter les bains de foule et que l’Argentine, c’est beau, mais trop loin pour vous, meltyDiscovery vous conseille de mettre le cap sur la méditerranée. On ne va pas vous parler des destinations prises d’assaut par des millions de touristes chaque année, mais des petites îles pleines de charme et parfois sauvages qu’on trouve dans la région. Commençons par Sant’Antioco, reliée au reste de la Sardaigne par un pont. Les paysages y sont typiques, peu touchés par le tourisme et les plages sont accessibles par bateau, vélo ou à pied. Flânez dans les ruelles colorées et goûtez la gastronomie locale pour des vacances vraiment dépaysantes. Près des côtes de Toscane, on trouve l’île de Giannutri, en forme de demi-lune, qui fait 500 mètres de largeur et 3 km du Nord au Sud. Son trésor ? Ses grottes ! Elle possède aussi 3 sommets et 2 baies. C’est la destination idéale pour ceux qui aiment la rando et la nature.

Connaissez-vous Filicudi, en mer Tyrrhénienne, entre la Sardaigne et l’Italie ? C’est une île volcanique inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO qui attire plus de 200 000 visiteurs chaque année, mais qui compte seulement 200 habitants. C’est la plus sauvage des îles Éoliennes, cet archipel volcanique au Nord de la Sicile. Louez un bateau et explorez ses grottes marines, découvrez son village préhistorique et ses plages dénuées de tout touriste. Au large de Naples, Procida, d’une incroyable superficie de 3,7 km², est connue pour ses maisons multicolores et son village de pêcheurs. Elle possède 5 plages de sable et des ruelles au charme italien comme on l’aime. Par contre, on vous prévient, elle a beau être minuscule, elle est habitée par 12 000 personnes. Ne vous attendez donc pas à vous retrouver seul, coupé de toute civilisation et dans un calme absolu : il y a du monde ! Si c’est l’isolement total que vous recherchez, on vous conseille de découvrir Alicudi, qui est un peu la petite sœur de Filicudi. 100 habitants à l’année, pas de route, une nature à couper le souffle et des ânes qui remplacent les voitures, Alicudi est une bonne destination pour faire du trekking et se couper du monde le temps des vacances. Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre dossier Carnets de voyage pour plus d'idées ! Et vous, pour laquelle de ces petites îles partiriez-vous ?

Source : Huffington Post, 20 minutes, Lonely Planet, Marinette Saperlipopette, Le Routard, Scribium, Le Blog de Viinz, Le Joyeux Bazar