Pluton, de mystérieux cratères intriguent les scientifiques de la NASA

Ecrit par

La sonde de la NASA New Horizons n’a pas fini de nous dévoiler ses trouvailles sur Pluton. Aujourd’hui, ce sont d’étranges cratères qui intriguent la NASA.

Ce n’est pas simple d’aller explorer les fins fonds de notre système solaire. Il est tout de même grand ! C’est pourquoi, nous envoyons des sondes pour aller explorer à notre place. Mais voilà, le temps que les informations découvertes par les robots arrivent jusqu’à nous, on a de quoi être patients. New Horizons, une sonde de la NASA qui s’est dirigée vers la ceinture de Kuiper, là où passerait la 9ème planète, a croisé la route de Pluton l’été dernier. Nous continuons donc de recevoir des informations sur la fameuse planète naine. Cette fois, ce sont d’étranges cratères qui intriguent les scientifiques de la NASA. Ces petits trous sont présents à un endroit spécifique de la planète naine et ont une forme de halo ou d’auréole, comme vous pouvez le voir ci-dessous. Mais ce n’est pas tant l’allure de ces cratères qui est au cœur du mystère.

Pluton, de mystérieux cratères intriguent les scientifiques de la NASA

Ce qui est le plus étonnant, c’est leur composition. Selon les analyses de New Horizons, le cercle clair qui entoure les cratères (photo en noir et blanc) est composé d’hydrate de méthane ou glace de méthane. Rappelez-vous, jusqu’à maintenant, nous avions découvert que la surface de Pluton était recouverte de collines de glace. On parlait bien de glace d’eau. Mais alors, d’où vient cette glace de méthane ? C’est ce que les scientifiques de la NASA ont du mal à comprendre. Comme vous pouvez le voir sur la photo du bas, le méthane (en violet) est entouré de la glace d’eau (en bleu). Le centre des cratères est, lui aussi, composé de glace “normale”. Ce n’est donc pas un astéroïde qui a ramené ce méthane ici. La NASA a expliqué : “la raison pour laquelle la glace de méthane s’est déposée sur les bords et les murs des cratères est un mystères. Ce qui est aussi intriguant est le fait que ce phénomène n’est pas présent sur le reste de Pluton”. Cette glace de méthane pourrait-elle venir d’une forme de vie plutonienne ? À creuser. D’où vient ce méthane, selon vous ?

Source : NASA