Nouvelle Zélande, un bébé otarie s'invite dans une maison (vidéo)

Ecrit par

Vous pouvez faire des rencontres insolites même dans votre salon. meltyDiscovery vous présente le bébé otarie qui squatte des étrangers.

Il a vu de la lumière, alors il est entré. Le 29 mai dernier, Clare Christian a eu la surprise de sa vie. En entrant dans son salon, cette Néozélandaise est tombée nez-à-nez avec un bébé otarie. Le petit mammifère marin s'était introduit par une porte-fenêtre pour faire un peu d'exploration. Attendrie, Clare Christian filme la scène avec son téléphone portable rapporte Yahoo News. "C'était un magnifique bébé otarie à fourrure. Mon premier réflexe a été de m'écarter. Puis je suis revenue doucement pour prendre des photos" raconte-elle. Clare Christian habite en bord de mer à Raumati, une localité située à 60 kilomètres au nord de Wellington (côte nord-ouest du pays). La population d'otaries à fourrure de Nouvelle-Zélande compte entre 100 000 et 200 000 individus. Cet animal appartient à la famille des Otaridae, comme son cousin le lion de mer. Les rencontres avec l'homme ne sont pas rares. Les autorités déconseillent de nourrir les otaries, qui restent des animaux sauvages. Clare Christian abandonne tout de même sans remords le poisson de son dîner à son petit visiteur. Très calme, l'animal fouine dans la pièce pendant une dizaine de minutes. Il s'étend même un moment devant la cheminée. Clare Christian n'en revient toujours pas. "Il était très cool, complètement détendu" précise-t-elle.

Nouvelle Zélande, un bébé otarie s'invite dans une maison (vidéo)

Phoque ou otarie ? Le grand public les confond souvent. Ces deux animaux disposent d'un corps fusiforme (en forme de fuseau), de grands yeux ronds et de moustaches. Ils sont aussi les proies favorites des requins. Mais l'otarie possède des oreilles apparentes, contrairement au phoque qui n'a pas de pavillon. Le museau de l'otarie est également plus développé, pointu et effilé, avec des canines plus visibles. Dans la vidéo de Clare Christian, vous constatez que l'animal est très à l'aise sur la terre ferme. Ses grands membres antérieurs lui permettent de prendre appui sur le sol, et de marcher en se dandinant. Dans l'eau, ils lui servent de gouvernail. Le phoque lui, n'a qu'une nageoire pour se propulser. Sur terre, il rampe avec difficulté. Ni l'un ni l'autre ne sont faits pour vivre sur terre, et encore moins dans une maison. Dès que le bébé otarie a fait mine de regarder par la fenêtre, Clare Christian l'a guidé vers la sortie. L'animal s'est installé un moment sur un rocher, avant de retourner à la mer. Selon Nick Hirst, porte-parole du ministère de l'Histoire culturelle et du patrimoine de Nouvelle-Zélande, les otaries à fourrure ont l'habitude de venir se reposer sur le rivage en hiver. Dans l'hémisphère sud, cette période dure de juin à septembre. Les femelles otaries laissent fréquemment leurs petits seuls pendant une vingtaine de jours pour chasser. Et vous, que pensez-vous de cette rencontre insolite ?

Source : Yahoo News