Météorite d'Inde, ce n'est pas elle qui a tué le chauffeur

Ecrit par

Aucune mort par météorite n’avait été enregistrée jusqu'à l'histoire de ce chauffeur indien. La NASA a décidé d'aller voir ce qu'il en était.

L'histoire était trop belle pour être vraie. Le 6 février 2016, l'histoire d'un chauffeur indien tué par une météorite s'était répandue sur la toile. La presse s'était fait l'écho des propos de la ministre en chef de l’État du Tamil Nadu, Jayalalithaa Jayaram. "Une météorite est tombée au sein d’une université. […] Le conducteur de bus se tenait debout sur un terrain d’herbe près de la cafétéria du collège quand il a été tué, et deux jardiniers et un étudiant ont été blessés" avait-elle déclaré. Kamaraj - le chauffeur du bus - se trouvait sur la pelouse près de la cafétéria du campus, lorsqu'il a été mortellement blessé à la tête. Sur place, les témoins ont confirmé avoir entendu une explosion. Une pierre bleue sombre encore chaude a été retrouvée dans un petit cratère sur les lieux. Pourtant, les météorites ne sont généralement pas chaudes quand elles touchent le sol. L’institut indien d’astrophysique l'a prélevée pour analyse.

Les experts ont douté dès le départ qu'il s'agisse réellement d'une météorite. "Sachant qu'aucune pluie de météorite n'était prévue, et qu'aucune pluie de météorite n'a été observée, ce serait un phénomène très rare s'il s'agissait vraiment d'une météorite" explique le professeur G.C. Anupama, doyen de l'institut. Cette mort insolite a attiré l'attention de la NASA. Son porte-parole Lindley Johnson a déclaré que les photos satellites montraient une explosion localisée au sol. Le chauffeur pourrait avoir été tué par la projection accidentelle d'un "stick de gélatine". Cet explosif semblable à de la dynamite était utilisé lors de la construction de l’école adjacente. Entre les explosions et les lacs qui prennent feu, l'Inde est un pays dangereux. Jusqu'à présent, seules des morts d'animaux ou des amputations dues à des chutes de météorites avaient été rapportées. En 2013, une pluie de météorites à Tcheliabinsk en Russie avait blessé 1200 personnes sans faire de victime. Pensez-vous qu'une pluie de météorites puisse tuer ?

Source : nytimes.com