Mer rouge, une étrange créature phosphorescente découverte sur des bigorneaux

Ecrit par

Des chercheurs ont trouvé des bigorneaux recouverts de lanternes phosphorescentes dans la Mer Rouge. Une nouvelle espèce ?

Les profondeurs des mers et des océans nous réservent bien des surprises. L’année dernière, des scientifiques avaient rencontré une tortue fluorescente au nord de l’Australie. C’était la première fois qu’un reptile muni de la capacité à réfléchir la lumière bleue qui traverse la surface de l’eau était découvert. Cette fois-ci, c’est la Mer Rouge qui intrigue le monde de la recherche. En effet, des scientifiques ont trouvé une drôle de créature phosphorescente attachée à des bigorneaux. Il s’agit plus précisément de lanternes qui recouvrent totalement leurs coquilles. Publiés dans la revue PLOS ONE, les résultats de cette étude notent que les composants de ce duo ont visiblement besoin l’un de l’autre. En revanche, les chercheurs ne sont pas encore parvenus à expliquer ce que ces lanternes phosphorescentes peuvent bien apporter aux bigorneaux et vice versa. C’est la première fois qu’une telle observation est faite !

Mer rouge, une étrange créature phosphorescente découverte sur des bigorneaux

Sans ce phénomène phosphorescent, les aurait-on vues ? Pas sûr, selon les scientifiques, qui pensent que ces lanternes vertes sont des hydraires, c’est-à-dire des animaux de petite taille qui se regroupent pour former, par exemple, des coraux. Le cycle de vie de ces hydraires comprend deux stades. Quand l’animal est fixé, on dit que c’est un polype. Si, au contraire, il nage, c’est une méduse. La forme de leur squelette peut rappeler celle des feuilles. Ici, celles que les chercheurs ont observées en seraient au stade de polype. Très peu d’hydraires phosphorescents ont été repérés jusqu’à maintenant. Les bigorneaux sur lesquels ils ont été trouvés passent la journée ensevelis sous le sable et ne sortent que la nuit pour se nourrir. Les aident-ils à trouver de la nourriture ? Ont-ils la capacité d’attirer plus de proies ? Nous n’en savons rien pour le moment. Les chercheurs sont cependant certains d’avoir découvert une nouvelle espèce. Pour tout savoir sur la vie des animaux, abonnez-vous à notre dossier spécial ! Pensez-vous que cette espèce ait besoin des bigorneaux et vice versa ?

Source : http://journals.plos.org/