Mars One, village lunaire, les principaux projets spatiaux des 10 prochaines années

Ecrit par

De la Lune à Mars en passant par les maisons gonflables sur l’ISS, voici les 5 missions spatiales à suivre pour la prochaine décennie !

Entre les vols de la fusée réutilisable de SpaceX et les projets de la NASA qui nous poussent toujours plus loin dans la conquête spatiale, vous êtes un peu perdu ? On ne vous en veut pas, nous aussi ! Le site The Conversation a dressé la liste des 5 principaux vols spatiaux à venir. Il faut dire qu’entre 2020 et 2030, il va s’en passer, des choses, dans l’espace. D’abord, pour la première fois, la NASA va envoyer des maisons gonflables sur l’ISS en collaboration avec Bigelow Aerospace. Un prototype a été envoyé sur la Station Spatiale Internationale le 8 avril dernier par une fusée SpaceX Dragon. Baptisé Bigelow Expandable Activity Module (BEAM), il va passer 2 ans attaché à la station. Si le déploiement est réussi, ce sera la preuve qu’on peut créer des bases spatiales plus facilement et en dépensant moins d’argent. Ils espèrent aussi pouvoir s’en servir pour atteindre Mars et la Lune. D’ailleurs, cette dernière sera au coeur des projets de l’Agence Spatiale Européenne qui a dévoilé, il n’y a pas longtemps, son projet de village lunaire. En attendant, en 2020, Roscosmos, l’agence spatiale russe et l’ESA devraient poser un atterrisseur sur la Lune pour repérer les sites possibles. Reposer les pieds sur la Lune ? Oui, mais pour mieux voler vers Mars !

Mars One, village lunaire, les principaux projets spatiaux des 10 prochaines années

En effet, cette base permanente servirait aussi de tremplin pour atteindre la planète rouge. Celle-ci est dans le viseur du Space Launch System (SLS), le lanceur spatial de la NASA conçu pour placer Orion en orbite. Ce vaisseau est développé pour effectuer des vols habités vers des astéroïdes, la Lune et Mars d’ici 2035. Et n’oublions pas le projet Mars One qui vise à installer une colonie d’astronautes sur la planète d’ici 2027 ! On vous parlait de l’ISS tout à l’heure. La mission devrait se terminer au début des années 2020, mais après ? Après, la Russie prendra le relais avec la construction de l’Orbital Piloted Assembly and Experiment Complex (OPSEK) ou, en français, le Complexe expérimental et assemblage orbital piloté. Son aide sera précieuse pour l’exploration spatiale, notamment pour les missions habitées vers Mars, la Lune et peut-être même Saturne ! Enfin, nous en saurons également plus sur la formation de notre système solaire grâce au projet de la NASA d’amputer un astéroïde d’un énorme morceau, dans l’espace, via un bras robotisé. Celui-ci sera remis en orbite autour de la Lune et étudié par les astronautes lors des voyages spatiaux, qui en ramèneront aussi un bout sur Terre. Lequel de ces projets vous rend le plus impatient ?

Source : The Conversation, Wikipedia, GNT