Mars, de l’eau ramenée par des astéroïdes ?

Ecrit par

Selon un scientifique du Jet Propulsion Laboratory (JPL), ce sont des astéroïdes qui auraient ramené de l’eau sur Mars. Opportunity roule-t-il sur un ancien océan martien ?

La dernière étude qui évoquait le sujet de l’eau sur Mars (et donc la vie !) suggérait que ses monts tels qu’on les connaît aujourd’hui étaient des cratères pleins d’eau. Cette fois-ci, c’est l’hypothèse d’un scientifique du Jet Propulsion Laboratory (JPL) qui a éveillé notre curiosité. Timothy Parker cherche les traces d’un ancien océan sur la planète rouge depuis les années 1980. Les reliefs du sol lui paraissent suspects et lui rappellent les traces que laissent les allées et venues des vagues sur Terre. En mars dernier, il a présenté sa théorie lors de la Lunar and Planetary Science Conference qui s’est tenue au Texas, aux États-Unis. Selon celle-ci, il y a plusieurs milliards d’années, la grande majorité de la surface de Mars était recouverte de glace. Elle a sans doute été déposée par des astéroïdes, ces petits corps composés de roche, de métaux et...de glace. Mais un événement majeur est survenu : le grand bombardement tardif.

Pas de panique, on explique ! Le grand bombardement tardif, c’est une période théorique de l’histoire du système solaire qui s’étend de 4,1 à 3,9 milliards d’années. Pendant cette période, une importante augmentation des impacts météoriques et cométaires sur les planètes se serait produite. Du coup, les météorites auraient fait fondre la glace de Mars (ah, ah) et créé de grandes étendues d’eau. Et après ? “Une fois le grand bombardement actif terminé, l’océan a rétréci et gelé”, explique Timothy Parker. Selon lui, le sol de la région de Meridiani Planum, où le rover Opportunity a observé un tourbillon martien, est plein de fissures qui pourraient confirmer son idée. Cependant, il a du mal à convaincre son équipe de cette hypothèse, elle-même basée sur une hypothèse scientifique… Et vous, qu’en pensez-vous ?

Source : JPL, Discovery News, Wikipedia