Madagascar, un groupe de 80 baleines rares découvert

Ecrit par

À Madagascar, les scientifiques ont découvert un énorme groupe de baleines rares qui n’ont été filmées pour la première fois qu'en 2015.

En octobre dernier, on vous montrait les toutes premières images d’un rorqual d'Omura, cette baleine très rare qui a été identifiée en 2003 par des chercheurs japonais. Elle n’avait encore jamais été filmée. Elle est tellement rare qu’on ne sait rien de sa répartition dans les océans du monde et de son comportement. Et bien, un mois après que la première baleine de cette espèce ait été filmée à Madagascar, le nombre de petites crevettes dans ces eaux a explosé. Le chercheur Salvatore Cerchio, à qui l’on doit la vidéo, est alors retourné sur place, pensant qu’il s’agissait d’un indice sur leur présence. Bingo ! Son équipe, des scientifiques de l’aquarium de la Nouvelle-Angleterre, a trouvé un énorme groupe de rorqual d’Omura à Madagascar. Au total, ce sont 80 baleines qui se promenaient au large de l’île, parmi lesquelles quelques duos mère/baleineau qui avaient déjà été vus l’hiver dernier. Cela veut dire qu’il pourrait y avoir toute une population de rorquals d'Omura dans cette partie de l’océan Indien.

Madagascar, un groupe de 80 baleines rares découvert

Durant leurs observations, les scientifiques ont pu récolter beaucoup d’informations, notamment les sons que ces baleines émettent. “Elles chantent, ce qui est, en soi, une découverte très exaltante. La chanson qu’elles chantent est très simple mais intéressante”, a déclaré Salvatore Cerchio. On en sait aussi un peu plus sur leur répartition : “Elles passent leur vie dans les tropiques. Ce n’est pas commun, parce qu’il est difficile d’y survivre” a-t-il ajouté, comparant les eaux tropicales au désert. Comment parviennent-elles à se nourrir ? On devrait bientôt le savoir, mais une chose est sûre : “Elles mangent, donnent naissance et chantent toutes dans le même environnement”. Le fait que les chercheurs aient observé plusieurs baleineaux est aussi un signe que c’est, pour elles, un endroit de reproduction. Contrairement à la baleine bleue, dont on peut même savoir à quoi la vie ressemble grâce à une caméra embarquée sur son dos, le rorqual d’Omura est resté mystérieux très longtemps. Cette découverte va nous aider à mieux le connaître ! Avez-vous déjà observé des baleines ?

Source : Fox News