Les poissons, des animaux très solidaires

Ecrit par

Seuls les oiseaux et les mammifères étaient réputés empathiques. Une nouvelle étude prouve que les poissons aussi sont solidaires !

Les océans seraient-ils plus chaleureux que nous le croyions ? Les poissons ne seraient pas uniquement bon à nager en rond les uns à côté des autres. Deux biologistes de l'université James Cook en Australie viennent de publier une étude en ce sens dans la revue "Scientific Reports". Ils ont observé chez les couples de poissons picots (famille des Siganidae) un comportement d'entraide et de protection mutuelle au cours du processus d'alimentation. C'est encore plus inattendu que l'otarie qui se sert de la baleine comme taxi pour se déplacer. En d'autres termes, l'un des deux poissons couvre les arrières de son partenaire pendant que celui-ci se nourrit. Pour l'auteur de l'étude Simon Brandl, il n'y a aucune erreur d'interprétation possible. Le "poisson guetteur" regarde littéralement dans le dos de son partenaire pendant son repas, puis ils échangent leurs rôles. Ce comportement de "coopération réciproque" est un exemple unique chez les poissons.

Les biologistes pensent que le comportement de "coopération réciproque" exige des compétences sociales et cognitives complexes. Ces aptitudes n'avaient jusqu'ici jamais été attribuées à des poissons. "Les poissons sont communément considérés comme froids, asociaux et peu intelligents. En montrant qu'ils sont capables de négocier des systèmes coopératifs réciproques, nous apportons la preuve que la capacité de solidarité n'est pas si exclusive que nous le pensions auparavant" explique le professeur Brandl. Son co-auteur le professeur David Bellwood estime que la perception négative des poissons évolue progressivement. Le public est-il prêt à les voir autrement que comme des animaux qui s'entre-dévorent, comme ce serpent et ce poisson-pierre ? Les chercheurs espèrent que leurs travaux permettront au public de considérer peu à peu les poissons comme des organismes développés, capables de comportements sociaux complexes. "Cela pourrait également provoquer un changement éthique dans la façon dont nous étudions et traitons les poissons" conclut David Bellwood. Avez-vous déjà vu des poissons solidaires ?

Source : http://www.techtimes.com