La Réunion, de nouveaux filets anti-requins installés

Ecrit par

L’île de la Réunion continue de se protéger des requins en installant des filets aux larges des plages.

Alors que l’Australie a eu peur la semaine dernière après avoir été visitée par, probablement, le plus gros requin du monde, c’est au tour de l’île de la Réunion, où les requins-bouledogues sont très présents, de mars à juin notamment, de se montrer méfiante envers les squales. En décembre, déjà, un filet anti-requins de 626 mètres de long était installé sur la plage de Boucan Canot. Cela avait permis aux activités nautiques de reprendre et encouragé les habitants et touristes à se rendre, de nouveau, sur le lieu. Ce dispositif représente 84 000 mètres carrés d’espace aquatique protégé. D’autres sont en cours d’installation ce mois-ci afin de sécuriser les zones les plus fréquentées par ces gros poissons, comme sur la plage des Roches Noires, sur la côte Ouest de l’île, nous apprend Réunion 1ère. Ce filet, qui devrait mesurer 581 mètres de long, s’étendra de la digue du port jusqu’au spot de surf, repère de beaucoup de fans de glisse avant que la baignade n’y soit interdite.

La Réunion, de nouveaux filets anti-requins installés

Depuis quelques années, l’île a connu plusieurs attaques de requins, dont 7 mortelles depuis 2011. En avril dernier, la communauté de surfeurs réunionnais rendait hommage à un jeune surfeur de 13 ans, tué par un squale de plus de 2 mètres. Ce filet est donc un moyen de protéger les touristes et les habitants et de leur ouvrir à nouveau l’accès à certaines plages, jugées trop dangereuses jusqu’à maintenant pour être fréquentées. Les surfeurs des Roches Noires pourront bientôt ressortir leurs planches et leur wax, mais ils avaient déjà quelques solutions pour plonger dans l’eau en sécurité. En effet, ce filet n’est pas le seul dispositif anti-requins qui existe. Une combinaison à rayures a été conçue pour éloigner les squales, qui prennent ces motifs pour le symbole de prédateurs venimeux. Ainsi, quand ils s’approchent et distinguent les rayures, ils font demi-tour. Il existe aussi un émetteur à poser sur sa planche de surf. Il contient des électrodes en acier inoxydable qui émettent un courant électrique repoussant les requins, dont les museaux possèdent des organes extrêmement sensibles aux champs électriques. Cet émetteur existe aussi sous forme de bracelet, le Shark Shocker. Vous pouvez vérifier son efficacité ici, en vidéo. Que pensez-vous de ce système de filets anti-requins ?

Source : reunion.la1ere.fr