La NASA va envoyer des maisons gonflables sur l'ISS !

Ecrit par

Pour la première fois dans l’histoire de la conquête spatiale (enfin pour nous, terriens), des habitats gonflables vont être envoyés dans l’espace. C’est la NASA qui va les envoyer la semaine prochaine.

Décidément, il s’en passe des choses sur la Station Spatiale Internationale (ISS). Après ungorille qui poursuit un astronaute et les LEGOs de l’expédition 46 de l’ISS, c’est au tour d’une pièce gonflable d’être installée sur le laboratoire spatial. Après tout, c’est à ça que sert la Station Spatiale Internationale. Ce laboratoire ambulant a pour mission principale de permettre aux astronautes internationaux de faire toutes sortes d’expériences. Jusqu’à maintenant, nous avons réussi à faire pousser des végétaux dans l’espace, étudié les conséquences d’un séjour prolongé dans l’espace sur le corps humain et nous avons même mis le feu plusieurs fois à l’ISS. Cette fois, c’est donc un habitat gonflable qui va être testé dans l’espace.

Vous vous souvenez de l’habitat dans lequel l’astronaute Mark Watney de Seul sur Mars vit ? Et bien c’est le même principe. Depuis les années 1990, la NASA a étudié les habitations gonflables pour créer des bases spatiales plus facilement et payer moins cher lors de l’envoie de celles-ci (plus légères et plus compactes). Le programme s’appelait TransHab et devait être principalement utilisé pour les colonies martiennes. Malheureusement, à cause d’une restructuration du budget, l’agence spatiale américaine a dû abandonner l’idée. C’est donc la compagnie Bigelow Aerospace qui a pris le relais et qui a réussi à créer ces petits châteaux gonflages spatiaux. La NASA a donc décidé de collaborer avec Bigelow Aerospace pour envoyer un prototype sur l’ISS le 8 avril prochain. Le Bigelow Expandable Activity Module (BEAM), qui a une durée de vie de 5 ans, passera 2 ans attaché à l’ISS. Il sera envoyé à bord d’une fusée SpaceX Dragon. Les astronautes de l’ISS accrocheront ce dernier à l’aide d’un “bras-robot” avant de le gonfler avec un système de pressurisation. Cet habitat, qui est bien plus pratique que ceux en métal, est également plus résistant et protège mieux les astronautes des rayons solaires. Si tout ce passe bien avec ce premier BEAM, ce sera le début d’une grande aventure spatiale ! Vous pensez que l’avenir de la conquête spatiale est dans les maisons gonflables ?

Source : NASA