La NASA utilise le Crowdsourcing pour ses robots martiens

Ecrit par

Vous pensiez que la NASA n’avait besoin de personne pour préparer son arrivée sur Mars ? Et bien détrompez-vous, l’agence spatiale américaine a même fait appel au Crowdsourcing.

Même si la NASA possède de nombreux cerveaux à disposition dans son centre de recherche, parfois, ce n’est pas si simple que ça de trouver de l’inspiration. Et puis c’est toujours bien d’avoir un avis extérieur, non ? Parce que de l’aide, l’agence spatiale américaine va en avoir besoin. Cette dernière est actuellement en train de préparer son voyage vers Mars. Mais ce n’est pas demain la veille que nous pourrons envoyer la première colonie martienne. Avant qu’un astronaute puisse fouler la poussière rouge de notre planète voisine, il faudrait déjà qu’il puisse s’y installer tranquillement. Et pour ça, nous n’avons pas d’autre choix que de laisser les robots faire ce qu’ils font de mieux : creuser. Car c’est là que nous pouvons trouver les choses importantes de la vie comme de l’oxygène ou de l’eau.

La NASA utilise le Crowdsourcing pour ses robots martiens

On pourrait croire que l’agence spatiale a développé un petit ego depuis qu’elle a envoyé le premier homme sur la Lune. Mais que nenni ! Pour pouvoir gagner du temps et avoir des robots qui en jettent, la NASA a décidé de faire appel aux étudiants. Elle a organisé le concours Robotic Mining Competition (RMC) dans lequel les robots doivent se balader sur une fausse surface martienne, creuser la roche compliquée de Mars et l’amener dans un récipient et tout ça en 10 minutes. Tous les étudiants sont invités à proposer leur robot. Le grand gagnant se verra offrir un financement de la NASA et pourra peut-être même envoyer son robot sur Mars. Si c’est pas la classe, ça. Comme quoi, le Crowdsourcing ce n’est pas toujours une simple question d’argent. Pas pour la NASA, en tout cas. Vous pensez que c’est une bonne idée ?

Source : NASA