La NASA prépare son voyage sur Mars !

Ecrit par

Sur quel site installer sa zone d’exploration ? Quelles améliorations apporter à Mars Reconnaissance Orbiter ? Voici comment la NASA se prépare pour son voyage sur Mars.

La préparation d’un voyage sur la planète rouge ne se résume pas à un entraînement sportif intense, ce n’est pas la NASA qui nous dira le contraire ! Leonard David, journaliste spécialisé dans l’astronomie, a révélé quelques détails sur la manière dont l’agence spatiale américaine appréhendait cet événement. Pour ceux qui auraient raté un épisode, on vous rappelle qu’en 2018, son lanceur Space Launch System (SLS) placera Orion en orbite. C’est un vaisseau chargé d’effectuer des vols habités vers des astéroïdes, la Lune et Mars en 2035. Du coup, elle est déjà en train de penser aux zones sur lesquelles les astronautes pourront se poser et ce n’est pas de tout repos. Il faut qu’elles garantissent un atterrissage sans encombre, qu’elles soient intéressantes du point de vue scientifique pour les analyses et qu’elles possèdent des ressources que ces hommes pourront utiliser. Oui, tout ça ! La NASA pourrait aussi lancer une nouvelle mission spatiale plus performante afin de détecter très efficacement ces sites.

La NASA prépare son voyage sur Mars !

Celle-ci fonctionnerait grâce à un moteur ionique, qui produirait sa force de propulsion en projetant des ions à très haute vitesse. Si ce projet est accepté, la NASA a annoncé qu’elle pourrait partir vers Mars dès 2022, soit demain ! D’ailleurs, la caméra HiRISE de la mission spatiale Mars Reconnaissance Orbiter (MRO), dont vous pouvez retrouver les meilleures photos ici, est en train d’être repensée pour être améliorée. Quant à l'eau, est-ce que les scientifiques pourraient en extraire de l'atmosphère de Mars ? La méthode serait trop complexe. Le mieux, selon Leonard David, ce serait de se concentrer sur les minéraux riches en eau qu’on trouve à la surface et sous le sol de la planète. L’objectif, c’est d’utiliser les matériaux trouvés sur place pour emporter le moins de choses possible depuis la Terre. Cela limite les coûts d’une mission tout en permettant aux astronautes de réaliser leurs objectifs et de survivre. En gros, ce n’est pas bête. Mais cette technique, connue comme "l’utilisation des ressources in situ", ne pourra pas voir le jour tant que des hommes n’auront pas posé les pieds sur Mars. Pensez-vous que la NASA atteindra vraiment Mars d’ici 2035 ?

Source : Space.com, Wikipedia