La NASA ne veut pas coloniser Mars

Ecrit par

La NASA a annoncé que la "colonie martienne" serait, en fait, une base d'exploration pour les astronautes. meltyDiscovery vous en dit plus.

Après avoir dévoilé ses posters au style rétro pour promouvoir le tourisme spatial, la NASA fait-elle marche arrière ? Comme le rapporte Space.com, Ben Bussey, de l’agence spatiale américaine, a annoncé mercredi que la colonie, qui doit être installée sur Mars d’ici fin 2030, ne sera pas une base habitée de façon permanente. Il s’agira, en fait, d’une base de recherches et d’expériences pour les astronautes. Le chercheur a ajouté que l’implantation d’une véritable colonie, au sens où on l’entend, n’était pas dans leurs projets actuels. “L’idée, c’est qu’il y aura une zone d’exploration d’installée pour un premier équipage. Puis, celui-ci repartirait et une autre équipe serait envoyée sur Mars. Elle ne serait pas occupée continuellement, mais visitée plusieurs fois”. La NASA a mis au point une vidéo dans laquelle elle explique son projet, vous pouvez la regarder ci-dessous.

Le but d’une telle approche est de pouvoir explorer la planète Mars sur le long-terme. Pour l’instant, la NASA ne sait pas combien de temps les astronautes resteront dans cette zone lors des premières missions. Elle n’est pas encore sûre, non plus, de l’endroit où elle sera installée et pense à 45 sites différents. Si l’agence spatiale américaine n’est pas prête à coloniser Mars, d’autres sociétés privées s’intéressent de plus en plus au tourisme spatial. C’est le cas de Blue Origin qui crée une fusée réutilisable afin de proposer des vols spatiaux aux citoyens à des prix “cassés”. L’avion SpaceShipTwo, conçu par Scaled Composites et Virgin Group, vise également à envoyer des Hommes dans l’espace d’ici quelques années. On s’approche de plus en plus de la concrétisation de ces projets, à tel point que les Nations Unies travaillent actuellement sur un règlement pour encadrer le tourisme spatial et assurer la sécurité de tout le monde. Tout espoir n’est donc pas perdu. La prochaine étape sera-t-elle de nous envoyer sur Mars ? Chez meltyDiscovery, on l'espère ! Pensez-vous que ces sociétés privées emmèneront vraiment des citoyens dans l’espace ?

Source : Space.com