La minute Anne-Sophie : Le mystère du triangle des Bermudes

Ecrit par

Cette semaine, pour la minute Anne-Sophie, la rédac’ de meltyDiscovery a décidé de creuser le sujet du fameux triangle des Bermudes. Découvrez avec nous les secrets de ce mystère encore entier

La semaine dernière, pour la minute Anne-Sophie, nous vous avions dévoilé la différence entre la châtaigne et le marron. Maintenant que ce mystère est résolu, il serait temps de s’intéresser à une autre légende urbaine : le triangle des Bermudes. Celle-ci a longtemps fait l’objet de récits et d’oeuvres fantastiques sans jamais vraiment avoir pu être prouvée. Ce triangle est situé dans le Sud-Est des États-Unis, entre la Floride, les Bermudes et Puerto Rico. Même si l’idée y est, la zone que recouvre ce triangle des Bermudes reste tout de même très floue et changeante en fonction des récits. Le terme de “Triangle des Bermudes” est apparu en 1964 lorsque le journaliste Vincent Gaddis a publié un article dans le magazine Argosy du nom de “The Deadly Bermuda Triangle”.

Plus d'actu sur La minute Anne-SophieLa minute Anne-Sophie : Jusqu'où va l'univers ?La minute Anne-Sophie : Pourquoi le ciel est-il bleu ?La minute Anne-Sophie : Automne, pourquoi les feuilles changent de couleur ?

La minute Anne-Sophie : Le mystère du triangle des Bermudes

Mais cette légende a vu le jour bien avant. Tout a commencé le 5 décembre 1945 lorsqu’une escadrille de cinq chasseurs-bombardiers ont disparu au large de la Floride. C’est alors que des enquêtes ont commencé sur cette zone géographique. Presque une centaine d’avions et de bateaux ont ainsi été recensés comme aillant disparu dans cette zone entre 1800 et 2013. Alors que certains y voient des enlèvements extraterrestres, des distorsions spatio-temporelles, ou des champs magnétiques surnaturels, d’autres clament qu’il y a des explications scientifiques à chaque disparition. L’hypothèse la plus appréciée est celle du méthane. Certains scientifiques pensent que ce gaz s’échappe de l’océan et agit sur les navigations alentour. Le méthane modifie la densité de l’eau altérant la flottabilité des bateaux. De plus, il peut agir sur l’air et diminuer la portance des engins volants. Mais cette hypothèse n’a encore jamais été prouvée. D’autres explications ont également été évoquées : la défaillance humaine, les problèmes techniques, mais également les conditions météorologiques particulièrement difficiles dans cette zone. Mais aucune preuve réelle n’a été apportée concernant ces étranges disparitions. Le mystère reste donc, pour le moment, entier. En attendant que cela change, découvrez Into the French Wild au pays Basque, Rémi part à la recherche du vautour fauve. Quelle hypothèse vous semble la plus logique ?

Source : Howstuffworks