L'ADN du plus vieux Neandertal d’Europe analysé

Ecrit par

L’homme Altamura révèlera bientôt tous ses secrets. Prisonnier d’une grotte en Italie, des scientifiques ont réussi à extraire son ADN. meltyDiscovery vous explique les enjeux de ce succès

Alors qu’en chine une nouvelle espèce humaine a été découverte, le plus vieil échantillon d’ADN de Néandertal vient d’être extrait d’un squelette encastré dans une grotte en Italie. Il s’agit là d’un exploit, car si en moyenne la durée de vie d’une molécule d’ADN est de 100 000 ans, cet homme Altamura est âgé d’au moins 150 000 ans. Celui-ci a été découvert en 1993 par un groupe de spéléologues dans la grotte de Lamalunga près de la ville d’Altamura d’où son surnom. Cette région, très riche en découvertes préhistoriques, recèle de nombreux fossiles de dinosaures. Giorgio Manzi et David Caramelli, respectivement professeur et professeur associé à l’université de Rome et de Florence rapportent dans leur publication que le fossile "représente l’un des plus extraordinaire spécimens de primates jamais découvert en Europe".

L'ADN du plus vieux Neandertal d’Europe analysé

Alors que certains fossiles montreraient que l’homme est plus vieux que l’on ne le pensait, très peu sont découverts dans un état de conservation aussi bon. L’analyse génétique a déjà confirmé qu’il s’agissait bien d’un homme de Neandertal âgé d’environ 150 000 ans ce qui fait de lui l’un des plus vieil être vivant dont l’ADN a été étudié. Cependant, à cause de la dégradation avancée de cet ADN, les analyses promettent d’être difficiles mais nous permettra d’avoir plus d’informations sur cette espèce encore méconnue à ce jour. Que pensez-vous de cette découverte?

Source : http://news.discovery.com/history/oldest-neanderthal-dna-sample-extracted-in-italy-150408.htm#mkcpgn=rssnws1