HUMAN

HUMAN de Yann Arthus-Bertrand, “On a fait un film qui nous dépasse”

Publié par
Jordann Naulet
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 3 min
No thumbnail

À l'occasion de la sortie du film HUMAN, le célèbre réalisateur Yann Arthus-Bertrand nous a accordé un peu de son temps. Découvrez le résumé de cette rencontre.

Vous êtes probablement déjà au courant que le film de YAB, HUMAN, vient de sortir dans les salles de cinéma et, chose assez rare, sur la plate-forme de partage YouTube. En effet, grâce à un partenariat conséquent avec le géant du web, Google, le film est disponible gratuitement. YouTube propose, en plus, certaines des interviews complètes, de quoi vous occuper un bon moment. Comme nous vous l'avions expliqué, meltyDiscovery a eu un vrai coup de coeur pour le film et nous nous devions de rencontrer son réalisateur. C'est donc avec entrain que nous nous sommes précipités à l'entrevue. Un accueil humble et une poignée de main respectueuse plus tard, une discussion, plus qu'une interview, a démarré. En voilà les passages importants.

"Le bon sentiment n'est pas ringard"

Vous avez réussi un film fort, extrêmement émouvant, acclamé par les spectateurs... Que pouvez-vous nous dire sur cet engouement ?

J'ai lu certaines critiques, des commentaires sur YouTube, qui m'ont vraiment touchés, et lorsque quelqu'un écrit : "ce film a changé ma vie", c'est tout simplement au-dessus de toi. Je crois qu'on a fait un film qui nous (son équipe de tournage et lui) dépasse un peu. Je pensais pas qu'on ferait un film si fort.

Il faut avouer que la première interview du film, avec cet américain qui nous donne sa définition de l'amour, ça annonçait déjà la portée de votre documentaire.

Oui, Leonard... C'est la plus belle forme de rémission. Tu sais, le film il est là. Il n'y a pas d'un côté, les méchants et d'un autre, les gentils, l'être humain est ainsi. On est tous les pires des salopards et les mecs les plus gentils du monde, on a ça en nous. C'est d'ailleurs ça qui est difficile, il faut mettre notre humanité au-dessus de tout ça et faire en sorte d'aller de l'avant.

Le film porte donc une forme de morale, dans le bon sens du terme ?

En tant que réalisateur, je vais pas régler le conflit en Syrie ou mettre fin aux guerres dans le monde avec des bons sentiments. Mais le bon sentiment, c'est pas ringard et malheureusement, on vit dans un monde qui le considère comme tel. Le film est avant tout là pour mettre des images sur des notions comme l'amour et l'empathie.

Aujourd'hui, ce film est pour vous une véritable prise de conscience ou simplement la continuité de votre travail de réalisateur ?

J'ai envie d'aller à l'essentiel. On se pose tous des questions dans la vie. Alors, qu'est-ce que je peux faire pour faire avancer les choses ? Tu sais, dans le film, il y a un petit garçon qui dit : "on a tous une mission sur Terre, à moi de la trouver". Ce gosse a déjà une sacré intelligence, c'est génial de dire ça. Et moi, quelle est ma mission ? Ce n'est pas ridicule de se poser cette question.

Une autre interview m'a particulièrement marqué, celle d'Aziz... Vous, comment avez-vous réagi au témoignage de cet homme ?

J'ai pleuré, bien sûr. C'est très rare de trouver quelqu'un qui formule les choses de cette manière. C'est ce que je voulais entendre. Ce qu'il a dit, c'est un cadeau. De toute façon, tout ce que les gens disent, c'est un cadeau. Quand on pense à cette petite fille mexicaine vivant dans la rue et qui dit : "il faut que je vive à fond, que j'avance dans la vie". La gamine a 12 ans, c'est une véritable leçon de vie... C'est un film sur l'essentiel.

On pleure beaucoup dans le film, mais est-ce qu'il y a une scène qui vous a amusé ?

C'est surtout un film qui fait pleurer comme tu dis, mais quand je pense à une interview, au Burkina Faso, où un homme explique qu'il dort avec sa moto, ça peut faire sourire. Ça apporte un peu de légèreté au film, qui peut parfois être pesant.

À lire aussi
HUMAN : Découvrez le documentaire cette semaine sur France 2 !
À lire aussi
HUMAN de Yann Arthus-Bertrand, un nouveau regard sur l'humanité
À lire aussi
HUMAN de Yann Arthus-Bertrand, notre critique du film
À lire aussi
HUMAN de Yann Arthus-Bertrand en partenariat avec Google !
À lire aussi
La sortie de HUMAN de Yann Arthus-Bertrand et le dernier épisode de Zoo ... le résumé de la semaine !
Encore plus de contenus
Science

Ces photos de lieux abandonnés quelques années plus tard

En l’absence de l’action de l’homme, la nature reprend sa place. Seulement celle-ci doit faire avec les vestiges du passage de notre civilisation en passant des hôtels abandonnés aux lieux historiques. On pourrait se croire dans une scène de film de science-fiction mais non, ces clichés montrent comment certains édifices se sont dégradés sans l’action humaine.

Ces photos de lieux abandonnés quelques années plus tard
Animaux

Les animaux les plus moches du monde

On adore les animaux, TOUS les animaux. Mais il faut bien admettre que certains ont un pouvoir d'attraction inférieur à la moyenne dirons-nous. Alors non, ce n'est pas de leur faute, mais les animaux que vous allez découvrir ici sont quand même sacrément moches !

Les animaux les plus moches du monde
HUMAN de Yann Arthus-Bertrand, “On a fait un film qui nous dépasse”
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible