Ghostbusters, des fantômes et des vrais scientifiques

Ecrit par

Le premier trailer de Ghostbusters version filles est sorti la semaine dernière. Et les scénaristes n’y sont pas allés de main morte niveau science ! Même chez meltyDiscovery, on est impressionnés.

“If there’s something strange in your neiborhood, who you gonna call ? ” Allez, ne faites pas semblant, vous connaissez cette chanson vous aussi. Ce petit “Ghostbusters” que vous avez dans la tête maintenant (you’re welcome) a bercé notre enfance. Rappelez-vous, trois scientifiques se sont associés pour partir combattre les méchants fantômes en 1984. Trente ans plus tard, une nouvelle équipe s’est formée pour faire face à une nouvelle attaque gluante contre l’humanité. Et cette fois, c’est une équipe entièrement féminine qui rassemble ses forces et ses méninges pour repousser le surnaturel. Alors, à l’époque du premier Ghostbusters, il s’agissait surtout de scientifiques ratés qui voulaient se lancer dans les sciences paranormales pour se faire un peu d’argent. Mais pour ce reboot, les scénaristes ont mis le paquet pour que le côté scientifique soit le plus réaliste possible.

Ghostbusters, des fantômes et des vrais scientifiques

Côté spectres fantomatiques, il est difficile de se rapprocher de la réalité étant donné que nous n’avons jamais vraiment étudié de fantômes jusqu’à maintenant. Cela ne veut pas dire que les plus grands cerveaux du monde n’ont pas été intrigués par le sujet. Certains pensent qu’il s’agit d’un pont entre les différents univers présentés dans la théorie du multiverse. D’autres pensent que les fantômes sont le résultat d’un champ électromagnétique ou d’infrasons. Il y a aussi, bien évidemment, la théorie de l’âme qui se balade parmi les vivants. Mais passons. Ce qui nous a impressionné, chez meltyDiscovery c’est l'attirail avec lequel l’équipe des Ghostbusters (ou S.O.S. Fantôme en français) part à la chasse aux spectres maléfiques. Pour que tout soit bien cohérent et réaliste, les réalisateurs du film ont fait appel à des experts en physique pour créer tout le matériel.

Ghostbusters, des fantômes et des vrais scientifiques

COM marqué en haut du tableau. Il s’agit, en fait, du site dédié, Paranormal Studies Lab, sur lequel est expliqué les inventions du professeur. Nous vous parlons bien du personnage. Alors, nous ne sommes pas vraiment experts en armes à protons ou en énergie cinétique. Mais nous sommes pressés de voir à quel point la science, la vraie, est utilisée dans le film. En attendant de le découvrir, pourquoi ne pas faire un tour du côté d’X-Files ou du film Batman v Superman ? Vous aussi, ça vous donne envie de construire votre propre piège à fantômes ?

Source : Sony Pictures, Mental Floss