Game of Thrones, le loup de Jon Snow a vraiment existé

Ecrit par

Si je vous dis Ghost, Summer ou Nymeria, vous voyez de quoi je parle ? Saviez-vous que les compagnons préférés de Jon Snow, Bran Stark ou encore Arya n’étaient pas si fantastiques que ça ?

Si vous avez suivi la série Game of Thrones, vous savez que les “Direwolves”, appelés chez nous “loups-garous”, ont un rôle important dans la vie des personnages. Ce sont les enfants Stark (et Snow) qui les ont trouvés dans l’épisode 1 de la série et depuis, ils sont devenus comme leur garde du corps. Alors que certains se sont enfuis et d’autres ont tristement perdu la vie, il reste Summer, le loup de Bran et Ghost, celui de Jon Snow. D’ailleurs, c’est ce dernier qui nous a mis la puce à l'oreille pour le cliffhanger de l’épisode 2 de la saison 6. Tout ça pour dire que ces loups géants ne sont pas si fantastiques que ça. En effet, il semblerait que l’auteur de la saga Le Trône de fer se soit inspiré d’un animal datant de la dernière période glaciaire pour créer ces créatures fantastiques.

Game of Thrones, le loup de Jon Snow a vraiment existé

Le Canis Dirus (Dire Wolf en anglais, vous voyez où je veux en venir ?) a vécu entre il y a 100 000 et 10 000 ans. C’est en tout cas ce qu’on a déduit en étudiant des fossiles découverts en Amérique du Nord. Le Canis Dirus était plus grand que le loup gris, sa tête était plus grosse et sa mâchoire plus puissante. Ça vous rappelle quelque chose ? Seule petite différence, ses pattes n’étaient pas aussi longues que celles des loups de Game of Thrones. Ce loup géant vivait donc en Amérique du Nord à l’époque où la neige et la glace recouvraient presque entièrement le continent. Il a disparu lorsque la température s’est réchauffée aka lorsque l’hiver s’est arrêté… Et oui, Georges R. R. Martin a inventé tellement de choses dans ses livres qu’il a bien dû trouver un peu d’inspiration par-ci, par là. Une chose est sûre, nous aussi, à la rédac’ de meltyDiscovery, on aurait bien aimé avoir un Canis Dirus comme garde du corps personnel. Pas vous ?

Source : Discovery News