Flyover Country, l'appli pour savoir ce qu’on survole en avion

Ecrit par

Une application a été développée pour nous donner des informations sur les sites qu’on survole en avion. Des chaînes de montagnes aux lacs, Flyover Country nous dit tout !

Quand on voyage en avion et qu’on a la chance d’être assis côté hublot, on passe beaucoup de temps à regarder par la fenêtre pour admirer la vue. C’est une bonne manière de se détendre pour ceux qui ne sont pas entièrement rassurés et c’est bien plus agréable que de fixer le siège de devant. Mais, jusqu’à maintenant, il était difficile de savoir ce qu'on survolait parce que, quand le temps est nuageux, on ne voit pas grand chose. Dans certains avions, l’écran nous permet de suivre le trajet qu’on est en train de faire et nous indique le pays qui se trouve sous nos pieds, mais aucun mot sur les glaciers ou les lacs qu’on aperçoit. Une appli nous permet désormais de savoir tout ça et bien plus encore ! Rassurez-vous, elle n’a rien à voir avec celle qui nous préparait à un crash aérien. Shane Loeffler, un ancien étudiant en géologie à l’Université du Minnesota, a eu l’idée de la créer lors d’un vol du Royaume-Uni aux États-Unis. “Je regardais par le hublot, j’ai vu ces immenses paysages et ces caractéristiques géologiques et je me suis demandé ce que c’était”, a-t-il expliqué à Smithsonianmag.com. Comme il n’a pas pu obtenir de réponse, il a décidé de développer lui-même une application qui servirait de guide.

Comment ça marche ? ll faut d'abord entrer le lieu de départ et celui d'arrivée dans l'application, qui sauvegarde votre itinéraire. Flyover Country se connecte au GPS de votre smartphone pour obtenir les données de localisation. Ensuite, elle collecte des informations géologiques et paléontologiques du site que vous survolez pour vous donner le maximum d’informations. L’application pioche tout ça dans les articles Wikipedia et n’a pas besoin d’être connectée au Wi-Fi pour fonctionner ! Par exemple, si vous passez au-dessus d’une zone où des os de dinosaures, qui ont peut-être disparus à cause d’un nuage interstellaire, ont été découverts, elle vous le dira. Shane Loeffler espère que Flyover Country, qui va élargir ses sources, sera aussi bientôt alimentée par des scientifiques afin d’enrichir les informations. Depuis notre siège, on pourra donc en apprendre beaucoup sur la géologie des sites au-dessus desquels on vole et ce d’une manière assez simple. Mais il n’y a pas que sur la Terre qu’on pourra se documenter. Amy Myrbo, co-développeur de l’appli, a annoncé qu’ils aimeraient en faire de même sur les étoiles. To be continued… Et vous, voudriez-vous utiliser Flyover Country ?

Source : Smithsonianmag.Com, Travel Leisure