Floride, un requin mort retrouvé dans une piscine

Ecrit par

En début de mois, un requin a été retrouvé presque mort dans la piscine d’une communauté privée, en Floride. On vous explique.

La scène ne se déroule pas dans un film, mais bien dans une communauté privée et fermée des États-Unis. Au début du mois de janvier, alors qu'elle rendait visite à des amis, Nicole Bonk a vu deux jeunes hommes jeter un requin bordé dans la piscine de cette “gated community”, située dans la ville de Hypoluxo en Floride. Long d’1m50, il avait encore l’hameçon dans la bouche. Consciente qu’il risquait de perdre la vie dans cette eau chlorée, elle a, avec l’aide de son mari, réussi à le sortir de la piscine. Ils ont ensuite tenté de faire sortir l’eau chlorée ingurgitée par le requin en le tenant par la queue. “Nous avons essayé de le réanimer mais il n’a pas survécu. Après avoir été jeté dans la piscine, il ne bougeait presque plus. Nous avons fait tout ce que nous pouvions pour tenter de sauver cet animal”, a raconté Nicole Bonk au journal Sun Sentinel.

Floride, un requin mort retrouvé dans une piscine

Cet incident a été rapporté à l’agence gouvernementale Florida Fish and Wildlife Conservation Commission, qui a laissé savoir au Sun Sentinel qu’elle allait lancer une enquête. De où venait-il ? Pourquoi ces jeunes l’ont-ils capturé ? meltyDiscovery vous racontait l’histoire du requin blanc mort après 3 jours de captivité au Japon la semaine dernière. Ces poissons ne survivent jamais longtemps quand ils sont retirés de leur environnement naturel. Les requins bordés (“blacktip sharks”), qui peuvent mesurer jusqu’à 2m 80, sont très nombreux à nager dans les eaux au large des côtes de la Floride, mais aussi dans les baies et les estuaires. Chaque année, après avoir passé l’hiver dans les eaux chaudes du Sud, ils sont des milliers à migrer vers le Nord. Ils sont peu dangereux pour l’homme (et certains craignent même les lions de mer) mais quand ils décident de s’approcher un peu trop près du bord lors de ces mouvements, les lifeguards sont obligés de fermer l’accès des plages aux vacanciers. Certains requins bordés sont tout de même parfois aperçus à moins de 200 mètres de la côte. Pensez-vous que l’enquête aboutira ?

Source : Sun Sentinel