Eurovision 2016 : Quand l'Europe ouvre ses portes, dans quel monde vit-on ?

Ecrit par

Le concours annuel de l’Eurovision est de retour ! Alors que la grande finale aura lieu samedi, la rédac’ a décidé de se pencher sur cette compétition musicale !

Ce grand concours de chant qui rassemble chaque année une multitude de nations européennes (et autres) a été organisée pour la première fois en 1956, en Suisse (et c'est pas grâce à son mountain coaster...). Mais pourquoi donc ? En resituant le contexte, il se trouve que le concours a été créé au moment où tous les pays européens n’étaient pas encore très très copains… Comme le dit si bien le proverbe « La musique adoucit les mœurs », pourquoi ne pas rassembler tous ces pays autour de la chanson ? Et paf, ça a fait l’Eurovision ! C’est pas beau ça ? Suivant l’évolution de notre continent, de la fission de certains blocs et de l’indépendance de certaines nations, ce sont aujourd’hui pas moins de 51 pays qui ont déjà concouru à l’Eurovision. Et c’est justement l’occasion découvrir l’Europe, et bien plus encore.

Eurovision 2016 : Quand l'Europe ouvre ses portes, dans quel monde vit-on ?

Comme le décrit si bien le nom de la compétition, tous les pays européens peuvent concourir, mais pas que... L’Eurovision est effectivement un très bon moyen pour découvrir plein de nouveaux pays, on retiendra par exemple la participation de la Yougoslavie autrefois, aujourd’hui devenue la Croatie, la Macédoine, la Serbie… De même, les plus petits ont également leur chance : Andorre, Monaco, Saint-Marin, Malte… En allant encore plus loin, les frontières de l’Eurovision ont été repoussées pour accueillir des pays à la limite de l’Europe (l’Azerbaïdjan, la Géorgie et la Turquie par exemple) et encore plus lointain : Maroc, Israël… et même l’Australie !

Eurovision 2016 : Quand l'Europe ouvre ses portes, dans quel monde vit-on ?

Même si l'anglais est très largement utilisé, l’Eurovision reste un très bon moyen de mettre en lumière certaines langues nationales méconnues (le luxembourgeois ou le maltais) mais également des langues régionales. En effet, on a déjà pu entendre lors des précédentes éditions du créole, du corse, du grec pontique, du vorarlbergeois... et ça donne bien envie de découvrir toutes ces régions du monde ! Pour la petite anecdote, certaines langues ne sont pas les langues officielles du pays que représente l'artiste : on retiendra par exemple que l’artiste autrichienne Zoë chante cette année en français et que la Norvégienne Stella Mwangi avait chanté en swahili. Vive la mondialisation ! Pour rappel, les ½ finales ont lieu sur France 4 les 10 et 12 mai, et RDV samedi dès 21h sur France 2 pour découvrir le grand gagnant ! Nos copains de VirginRadio.fr ont d’ailleurs établi leurs pronostics... Et vous, qui est votre favori ?

Source : Wikipédia