Équateur, un crapaud qu'on croyait éteint refait surface !

Ecrit par

C'est la bonne nouvelle écolo du jour. Un crapaud qui passait pour éteint est réapparu en Équateur ! Prudence toutefois, l'espèce reste fragile...

C'est un tout petit animal, devenu si discret que les biologistes le croyait disparu depuis 2002. Atelopus bomolochos est une espèce de batracien de la famille des Bufonidae. Pour le dire plus simplement, c'est un petit crapaud qui vit dans la forêt de la Cordillère des Andes. Pour rencontrer cet animal diurne (actif le jour), mieux vaut enfiler vos chaussures de randonnée. Notre crapaud niche entre 2 500 et 2 800 mètres d'altitude. Près de Cuenca dans la province d'Azuay au sud de l'Équateur, les scientifiques avaient perdu sa trace. Les batraciens (crapauds et grenouilles) sont à la fois endémiques et menacés par le réchauffement climatique. Il suffit d'une variation de quelques degrés pour perturber leur reproduction. Les biologistes (re)découvrent parfois des espèces complètement inconnues dans ces régions isolées. Nous vous parlions de cette étrange grenouille déjà découverte en Équateur. Trois équipes de scientifiques indépendants ont confirmé en août 2015 la présence d'Atelopus bomolochos. Ce retour coïncide avec le recul du champignon parasite chytride, tueur de batraciens des Andes depuis 25 ans.

Équateur, un crapaud qu'on croyait éteint refait surface !

D'une couleur qui va du vert olive au jaune orangé, l'espèce est considérée en grand danger d'extinction. "Les crapauds arlequin [nom commun générique pour la famille des Atelopus] sont l'équivalent des dodos ou des loups de Tasmanie", explique Juan Manuel Guayasamin, directeur du Centre de recherche sur la biodiversité et les changements climatiques à l'Université Indoaméricaine de Quito, capitale de l'Équateur. "Nous savons qu'ils étaient nombreux à une certaine époque. De temps à autre, quelqu'un affirmait en avoir vu un. C'était toujours une erreur, jusqu'à maintenant", conclut-il. En Amérique du Sud, l'étude des batraciens réserve toujours de bonnes surprises comme ces 7 minuscules grenouilles découvertes au Brésil. Les scientifiques savent que la survie du crapaud arlequin est fragile. Ils espèrent que leur découverte convaincra le ministère équatorien de l'Environnement de s'engager davantage pour la préservation des batraciens.

Source : National Geographic