Dinosaures, des scientifiques ont créé des poulets-dino

Ecrit par

Des scientifiques sont parvenus à créer des embryons de poulets possédant les mêmes pattes que les dinosaures. On vous en dit plus sur cette expérience.

L’an dernier, meltyDiscovery revenait sur cette poule née avec un museau de dinosaure après une erreur des scientifiques. Leur objectif était de connaître le chemin évolutif, au niveau moléculaire, qui a conduit au bec tel qu’on le connaît aujourd’hui. Cette fois-ci, les chercheurs ont créé des embryons de poulets avec des pattes de dinosaures. Aussi fou que cela puisse paraître, ils sont parvenus à ce résultat en stoppant l’activité d’un seul gène. Le but de l’étude, menée par Alexander Vargas, était de voir comment le tibia des oiseaux avait évolué. Chez les dinosaures, le fibula, un os en forme de tube, se prolongeait jusqu’à la cheville. Leur tibia était moins long que celui-ci. Puis, ils ont évolué et leur fibula est devenu plus court que le tibia et n’a plus atteint la cheville. Seulement, voilà, il y a quelques années, les scientifiques ont réalisé que les embryons d’oiseaux semblaient encore développer cet os long semblable à celui des dinosaures.

Dinosaures, des scientifiques ont créé des poulets-dino

Celui-ci raccourcit au fur et à mesure que les oiseaux grandissent. Leur croissance est bloquée et les empêche d’atteindre la longueur de ceux de leurs “ancêtres”. Les chercheurs ont donc pensé qu’ils pouvaient reproduire ces pattes s’ils bloquaient l’activité d’un gène appelé “Indian Hedgehog”. Et ils ont eu raison. Les embryons de poulets qu’ils ont modifié ont bel et bien développé des pattes de dinosaures, avec un fibula allant jusqu’à la cheville. Après cette étrange expérience publiée dans Evolution, les scientifiques pourraient presque créer un “Dino-Chicken”, mais ce n’est (heureusement) pas leur but. Ils veulent comprendre les changements biologiques qui ont été opérés pour mener à la transition dinosaures/oiseaux. “Non seulement nous savons beaucoup de choses sur le développement des oiseaux, mais aussi sur la transition dinosaures/oiseaux, qui est bien documentée grâce aux fossiles. Naturellement, ça nous conduit à des hypothèses sur le processus de développement, qui peut être analysé en laboratoire”, a déclaré Alexander Vargas. En parlant de dinosaures, saviez-vous qu'une nouvelle espèce avait été découverte au Sud-Ouest de Barcelone, en Espagne ? Pensez-vous que cette étude soit allée trop loin dans la modification génétique ?

Source : Evolution