Des scientifiques de la NASA cherchent à contrer l'impact d'un astéroïde géant

Ecrit par

Alors que certains pensent que la fin du monde approche, des scientifiques cherchent à contrer l’impact d’un astéroïde géant. meltyDiscovery vous en dit plus sur ce projet.

Vous n'êtes pas sans savoir que, selon une rumeur, un énorme astéroïde va s’écraser sur Terre pas plus tard qu’en septembre. Toujours selon les dires, la population humaine serait donc en danger. Cette rumeur peut sembler absurde pour de nombreuses raisons, mais elle se base sur une vraie frayeur. Car un impact d'astéroïdes fait partie des différentes fins du monde possibles que nous vous avions listées il y a quelques temps. Il s’agit d’une réelle menace et le monde scientifique l’a bien compris. C’est pourquoi, une équipe de la NASA a développé un projet pour détruire les plus grands astéroïdes dans les airs. Pour illustrer, c’est un peu à l’image du film Armageddon ou encore Deep Impact. Mais bon, l’équipe qui est en charge du projet est un peu moins “drama queen” que nous.

Des scientifiques de la NASA cherchent à contrer l'impact d'un astéroïde géant

L’idée est de détruire à distance les débris spatiaux qui pourraient être assez gros pour détruire une ville entière, sans pour autant mettre fin à l’humanité. Pour le moment, nous en avons trouvé environ 10 000 dans notre galaxie. Pour ce faire, l’agence spatiale américaine a créé un vaisseau du nom de Hypervelocity Asteroid Intercept Vehicle. Ce dernier possède une partie foreuse et une autre contenant des charges nucléaires. Le problème, c’est que l’explosion nucléaire pourrait, en plus de créer une pluie de météores détruisant tout sur son passage, être à l’origine de ce qu’on appelle un “effet coup de feu”, ce qui pourrait aussi bien nous tuer. Pour éviter cela, il faudrait l’utiliser en dernier recours et s'assurer que l’utilisation de cette arme de destruction massive soit la plus précise possible. Il faudrait également connaître les propriétés et la structure de l'astéroïde. Vous l’aurez donc compris, rien n’est encore joué. Pensez-vous que ce nouveau projet soit indispensable ?

Source : NASA