Des ondes radios d'une galaxie très lointaine captées en Australie

Ecrit par

Elles viennent d'une galaxie lointaine, très lointaine. Les astronomes ont identifié un "sursaut radio rapide" à plus de 6 milliards d'années-lumière.

C'est une première dans l'étude des phénomènes cosmiques. Les astronomes australiens ont détecté la provenance d'un "sursaut radio rapide" (Fast Radio Burst ou FRB). Il venait d'une galaxie de forme elliptique, située à environ 56 764 milliards de kilomètres de la Terre. Ces "flashs radios" restent inexpliqués. En une milliseconde, ils émettent autant d'énergie que le soleil en 10 000 ans. Les extraterrestres ont-ils décidé de nous envoyer une carte postale ? Les aliens ne sont peut-être pas tous morts depuis longtemps, tout compte fait. Cette galaxie lointaine compterait 100 milliards d'étoiles semblables à notre soleil... alors pourquoi pas aussi la vie ? "Il y a actuellement plus d'idées sur la nature de la source de ces FRB qu'il n'y a de FRB" temporise Duncan Lorimer, de l'université de Virginie-Occidentale (États-Unis). Les astronomes ont recensé 17 FRB depuis leur découverte en 2007.

Tout a changé le 18 avril 2015. Ce jour-là, le radiotélescope de Parkes (sud-est de l'Australie) s'emballe. Une alerte internationale est lancée à destination des équipes scientifiques. C'est un autre télescope situé à Hawaï (États-Unis) qui identifiera l'origine des ondes radio avec certitude. Les astronomes ont publié une étude le 24 février 2016 pour résumer leurs travaux. "Cette découverte ouvre la voie à la compréhension de ce qui provoque ces flashs" estime Simon Johnston du CSIRO (organisation australienne pour la recherche qui a participé à l'étude). Le chercheur espère qu'à l'avenir, "il sera possible de trouver plusieurs FRB par semaine". Après les ondes gravitationnelles d'Einstein, les FRB pourraient dévoiler leur secret. Nous saurons bientôt si E.T. joue à cache-cache avec nous. D'autres chercheurs pensent que les FRB pourraient résulter de la fusion d'étoiles à neutrons. L'étude de ces phénomènes (et la façon dont ils nous parviennent) aidera les scientifiques à mieux comprendre la matière dont se compose l'univers. Que pensez-vous de ce phénomène ?

Source : cieletespace.fr