Des crocodiles mangeurs d’hommes sont arrivés en Floride

Ecrit par

Des crocodiles du Nil, qui vivent habituellement dans la plupart des régions d’Afrique, ont été retrouvés en Floride. Comment sont-ils arrivés là ?

En Floride, où un petit requin particulièrement féroce a refusé de lâcher le bras d’une femme après l’avoir mordu, des crocodiles du Nil ont élu domicile dans les marais. Or, comme leur petit nom l’indique, c'est une espèce qui vit normalement en Afrique. Et, comme leur surnom “crocodiles mangeurs d’hommes” l’indique, leur présence pose un peu problème. Ils se nourrissent aussi de poissons, de reptiles, d’antilopes et de buffles et peuvent mesurer jusqu'à 7 mètres de long. Ils ont une technique de chasse imparable : ils restent immobiles sous l’eau, ne laissent dépasser que le sommet de leur tête et leurs narines, puis saisissent violemment leur proie avant de l’entraîner sous l’eau pour la noyer. Les scientifiques de l’Université de Floride en ont aussi observé dans le parc national des Everglades, au milieu d’autres espèces endémiques. Ils cherchent donc à savoir comment ils ont bien pu arriver là, car selon l’un d’entre eux, ils n’ont pas pu atteindre l'Amérique du Nord à la nage.

Dans les marécages de Floride, on a aussi découvert que certains alligators faisaient équipe avec des oiseaux. Mais revenons à nos moutons. Pour être sûrs qu’il ne s’agissait pas des crocodiles du Nil retenus au parc zoologique Disney's Animal Kingdom, les scientifiques ont procédé à des tests ADN. Ceux-là viennent bien d’Afrique. Selon les chercheurs, ils ont pu être ramenés aux États-Unis de manière illégale, en tant qu’animaux domestiques exotiques et mal gardés. Malheureusement, maintenant, ils s’y sentent comme chez eux. “Il y a peu de chance pour que nous ayons trouvé tous les crocodiles du Nil qui vivent ici. Nous savons qu’ils peuvent survivre ici, dans la nature, pendant plusieurs années et qu’ils grandissent vite. Nous connaissons également leur comportement dans leur habitat naturel en Afrique et il n’y a aucune raison pour qu’il change en Floride", a déclaré Kenneth Kryzko à la revue Herpetological Conservation and Biology. En plus de représenter un danger pour les autres espèces de reptiles plus fragiles, ils en sont aussi un pour les hommes. Entre 2010 et 2014, en Afrique, ils ont été responsables de 480 attaques dont 123 mortelles. Fun fact : quand ils se cassent les dents en dévorant une proie, elles peuvent repousser une cinquantaine de fois. Coriace… Selon vous, ces crocodiles du Nil ont-ils été ramenés illégalement d’Afrique ?

Source : Herpetological Conservation and Biology, The Guardian, Wikipedia