Avion, les turbulences sont-elles vraiment dangereuses ?

Ecrit par

Vous prenez bientôt l’avion et craignez de passer par une petite zone de turbulences ? meltyDiscovery vous parle des risques.

Si vous avez déjà pris l’avion, vous avez sûrement déjà traversé des zones de turbulences. Si vous n’êtes encore jamais monté à bord d’un de ces engins, mais que vous vous apprêtez à le faire, vous les craignez sans doute. La plupart du temps, au mieux elles vous empêchent de vous lever pour aller aux toilettes, au pire elles renversent votre boisson sur votre t-shirt. Mais peuvent-elles vraiment être dangereuses ? Récemment, un avion de la compagnie Etihad Airways a traversé des turbulences tellement fortes que plus de 30 passagers ont été blessés. Rien d’autre à signaler, l’appareil a, ensuite, atterri sans problème. D’abord, savez-vous ce que sont vraiment des turbulences ? Nicolas Coccolo, un ex-pilote militaire, a donné une description assez simple à Ouest France : “Il faut imaginer que l’air, c’est un fluide, exactement comme l’eau [...] Parfois, l’eau est calme, mais parfois, l’eau est agitée. Et les turbulences, il faut donc voir cela comme des vagues plus ou moins importantes”.

Avion, les turbulences sont-elles vraiment dangereuses ?

Les turbulences sont liées aux vents de haute altitude à cause des différences de masses d’air (chaudes et froides). Et oui, du hublot de l’avion, on ne s’en rend pas compte, mais l’air bouge beaucoup et les vents peuvent atteindre 400 voire 500 km/h. Mais rassurez-vous, ces appareils sont faits pour résister à une telle violence. Par exemple, les extrémités des ailes sont “flexibles” de manière à mieux appréhender ces zones. Si elles étaient totalement rigides, elles se casseraient trop facilement. Comme on peut localiser les turbulences à l’avance, on peut aussi les éviter. Même une fois à bord, le pilote peut modifier la trajectoire pour contourner une zone de turbulences. Celles qu’on dit “extrêmes” (en opposition aux légères, modérées et fortes) sont les seules qui soient vraiment dangereuses puisque cela veut dire que le pilote n’a plus le contrôle de l’avion. Et elles sont extrêmement rares. En résumé, ces secousses ont beaucoup plus de chances de ruiner votre t-shirt et de vous réveiller en plein sommeil que de provoquer un accident. Vous pouvez partir au soleil en toute tranquillité, en plus, c'est bon pour la santé ! Avez-vous peur de l’avion ?

Source : Ouest France, The Conversation, Wikipedia