Australie, un poulpe refuse de lâcher le bras d'un nageur ! (vidéo)

Ecrit par

Les pieuvres sont connues pour l'extraordinaire force de leurs tentacules. Ce plongeur australien a rencontré un poulpe très amical.

L'expression "étendre ses tentacules" n'est pas uniquement une tournure de style. Le 6 janvier 2015, un nageur se baigne au large de Perth (Sud-Ouest de l'Australie) lorsqu'un passager clandestin lui agrippe le bras. Un poulpe commun (Octopus vulgaris) avait décidé de venir faire connaissance. "Je me baignais avec masque et tuba. Mon bras s'est coincé dans un trou entre deux rochers. Quand je l'ai ressorti, j'ai eu la surprise de découvrir un poulpe qui s'accrochait de toute sa force. Je l'ai observé sans remuer pendant quelques minutes. Toutes mes tentatives pour lui faire lâcher prise se sont soldées par des échecs. Il ne faisait que passer de mon bras gauche à mon bras droit. Finalement, il s'est enfui dans un banc d'algues" raconte le plongeur. Avec sa caméra GoPro, il filme l'étranger rencontre.Cette séquence est moins impressionnante que le combat de ces deux pieuvres, mais elle reste pleine de poésie.

Australie, un poulpe refuse de lâcher le bras d'un nageur ! (vidéo)

Les céphalopodes (pieuvres, calamars, seiches, nautiles) sont des animaux particulièrement intelligents. Les poulpes sont les seuls invertébrés capables de se servir d'outils. Il existe plus de 200 espèces de pieuvres et poulpes. Ces deux termes vernaculaires sont synonymes. Le poulpe commun est une espèce côtière des mers tropicales et sub-tropicales. C'est un chasseur opportuniste, qui se nourrit au crépuscule de petits poissons et de crustacés. Le génome de cet animal étonnant vient à peine d'être séquencé par les scientifiques. En cas de danger, le poulpe s'enfuit en crachant de l'encre. Le spécimen rencontré par ce nageur ne semble pas effrayé le moins du monde. C'est un individu jeune, compte tenu de sa taille. Le poulpe commun adulte mesure jusqu'à 1,25 mètres de long. Il pèse environ 8 kilos. Autre détail amusant, ce mollusque a le sang bleu (et non rouge comme chez les vertébrés) à cause de l'absence d'hémoglobine remplacée par l'hémocyanine. La femelle poulpe ne pond qu'une seule fois dans sa vie. Elle veille sur ses œufs jusqu'à leur éclosion, avant de mourir de vieillesse foudroyante. Son espérance de vie ne dépasse pas 2 ans. Un animal fascinant, à bien des égards. Que pensez-vous de cette rencontre ?

Source : The Telegraph