Australie, l'utilisation du téléphone portable ne crée pas de tumeurs au cerveau ?

Ecrit par

Selon une étude réalisée sur 29 ans et comparant l’essor de la téléphonie mobile et l’évolution du nombre de tumeurs au cerveau, il n’y aurait aucun lien entre les deux.

Sur ce sujet, on entend très souvent le contraire. Pourtant, des chercheurs de l’Université de Sydney sont formels : l’utilisation des téléphones portables ces 30 dernières années n'a pas causé plus de tumeurs au cerveau. Publiée dans The International Journal of Cancer Epidemiology, l’étude compare l’évolution des cancers cérébraux en Australie depuis 1982 et l’essor de la téléphonie mobile depuis 1987, année où ces appareils ont été introduits. Au début des années 1990, seuls 9% des Australiens possédaient un portable. Aujourd’hui, ils sont 90% et la majorité en utilise un depuis une vingtaine d’année. Avec une augmentation pareille, les plus sceptiques (et alarmants) s’attendaient à ce que le nombre de tumeurs au cerveau soit multiplié au moins par 2. On en est loin ! Selon les différentes estimations, en Australie, où la Grande Barrière de Corail est en train de se décolorer, pour l’année 2012, entre 1866 et 2038 cas auraient dû être détectés. En réalité, 1435 personnes ont été touchées.

Australie, l'utilisation du téléphone portable ne crée pas de tumeurs au cerveau ?

Les scientifiques ont observé une augmentation significative chez les plus de 70 ans et celle-ci a débuté en 1982, bien avant que les portables n’entrent dans nos vies. Cela s’explique juste par l’amélioration des techniques de diagnostic survenue dans les années 1980. Avant ça, on avait tendance à parler de démence ou d’attaque cérébrale, car on détectait mal les cancers. Cette étude démontre qu’il n’y a aucun lien de cause à effet d’établi entre l’utilisation des téléphones mobiles et les tumeurs au cerveau. On peut donc continuer à passer nos appels sans craindre pour notre vie, merci... Par contre, si vous avez des doutes et voulez protéger votre santé, partez en vacances à la mer, c’est scientifiquement prouvé, votre moral vous remerciera ! Et vous, pensez-vous que l’utilisation des téléphones portables soit néfaste pour la santé ?

Source : The International Journal of Cancer Epidemiology