Afrique du sud, un lion secouru par des touristes grâce à Facebook

Ecrit par

C’est en alertant sur Facebook les responsables du parc national dans lequel ils se trouvaient que des touristes ont pu sauver un lion blessé par un piège.

Il est désormais sain et sauf, mais le sauver n’aura pas été une mince affaire. Un lion a été sauvé par des touristes présents dans le parc national Kruger, la plus grande réserve animalière d’Afrique du Sud (sa taille est proche de celle d’Israël, soit presque 20 000 km²). Ceux-ci ont trouvé sur une route, pendant leur visite, l’animal amaigri et affaibli avec un piège autour du cou, très certainement l’oeuvre de braconniers. Inquiets, ils ont utilisé les réseaux sociaux pour attirer l’attention du parc sur l’animal en danger en postant des photos dans les différents groupes du parc pour accompagner leur message. Seulement, avec une telle superficie, le retrouver n’a pas été simple et ce n’est que 3 jours plus tard que les soigneurs ont pu lui porter secours. Plus de peur que de mal, les blessures étaient plus superficielles qu’elles en avaient l’air.

Afrique du sud, un lion secouru par des touristes grâce à Facebook

C’est sur Facebook que les responsables de la réserve animalière ont donné des nouvelles de ce lion relâché après les soins, ajoutant “Nous profitons de cette occasion pour remercier chacun d’entre vous pour votre contribution et le soutien que nous avons reçu, lorsqu’il a été déclaré en danger jusqu’à ce qu’on le soigne”. Le manager du parc Kruger, Glenn Philipps, a souligné l’importance du réseau social dans de telles circonstances avant d’ajouter : “Nous avons également pu avoir des repères qui nous ont aidés à le localiser. On croit souvent qu'il est facile de retrouver de tels animaux, mais ce n'est pas le cas”. Si les blessures étaient moins alarmantes qu’elles le laissaient penser, elles auraient pu être bien plus graves : “Le lion a eu beaucoup de chance de s'en dégager. En général, plus l'animal se débat, plus le nœud se resserre” a-t-il précisé. En octobre dernier, tout près de ce parc, c’est un braconnier qui avait été tué par un lion. Il y a quelques mois, nous parlions des choses à ne pas faire avec un lion. La mort du lion Cecil avait déjà été largement critiquée sur le même réseau social. Que pensez-vous de l'efficacité de la plateforme dans ces circonstances ?

Source : Discovery News