La galaxie melty
1752 jeunes en ligne

Requins, ils ont une vie sociale comme nous !

Le requin-taureau a, lui aussi, des copains !
Ecrit par Laure N.

Des scientifiques ont découvert que les requins-taureaux avaient leur propre bande de copains. meltyDiscovery vous en dit plus sur cette drôle de nouvelle.

La dernière fois qu’on a eu des nouvelles d’un requin-taureau, c’était une femelle qui n’avait pas très envie de partager son bassin et qui avait fini par avaler un squale deux fois plus petit qu’elle. Cela semble, en fait, anecdotique puisque des scientifiques viennent de prouver que les requins-taureaux étaient des animaux sociables, bien plus qu’on ne le pense. On en trouve dans l’océan Atlantique, Indien, Pacifique, la mer rouge et même en Méditerranée, mais l’été, ceux qui vivent le long de la côte Est des États-Unis migrent vers la baie du Delaware. Puisqu’ils sont nombreux à s’y retrouver pendant cette période, les chercheurs ont tenté de savoir s’ils continuaient à être en contact les uns avec les autres une fois qu’ils regagnaient les océans. Ils ont alors mis des marqueurs sur plus de 300 de ces squales afin de suivre leurs mouvements et d’enregistrer leurs interactions pendant presque un an. Ils se sont concentrés sur deux d’entre eux et ont constaté qu’ils avaient une vie sociale active tout le long de l’année.

requin,floride, requin piscine, requin piscine floride,surfeurs,australie,nouvelles galles du sud,vidéo,présentation,squales
Le requin-taureau a, lui aussi, des copains !

Il s'agit de la première étude portant sur le comportement de ces gros poissons à être réalisée dans leur environnement naturel et pas dans un bassin. D’après les résultats, ces requins-taureaux ont fait presque 200 rencontres avec d’autres squales et avaient très souvent des échanges avec les mêmes. En plus de retourner toujours vers leurs “copains”, ils ont même formé des groupes plus ou moins importants selon l’endroit où ils se trouvaient. En résumé, les requins-taureaux ont des bandes de potes comme nous. En revanche, les scientifiques ont découvert qu’ils faisaient une pause dans leur vie sociale à un moment de l’année et faisaient moins de rencontres. Selon Danielle Haulsee, l’une des scientifiques, selon les besoins de chacun, il se peut que certains préfèrent s’éloigner du reste du groupe pour chasser ou s’accoupler. On peut les comprendre… Ce sujet vous a intéressé ? Abonnez-vous à notre dossier La vie des animaux ! Saviez-vous tout ça à propos des requins-taureaux ?

Source : www.agu.confex.com - Crédit : Le Point, Flickr
Les sites du réseau meltygroup























© 2016 meltygroupQui sommes-nousNous contacterNous suivreAnnoncerConditions d'utilisationInfos légales