Planète Mars, les deux lunes se seraient formées après une collision

Les lunes de Mars se seraient détachées de sa surface !
Ecrit par

La planète rouge fascine les astronomes. Plusieurs théories s'affrontent concernant l'origine des deux lunes qui gravitent autour d'elle.

Pour ceux qui ne seraient pas très familier avec le système martien, sachez que la planète rouge possède deux lunes. Elles s'appellent Phobos et Deimos ("peur" et "terreur" en grec, histoire de rester dans l'ambiance). Ces deux satellites orbites à quelques milliers de kilomètres de la planète. 24 000 kilomètres pour Deimos, la plus petite et la plus lointaine des deux lunes martiennes. Comme notre lune terrienne, elles subissent une rotation synchrone. Concrètement, elles présentent toujours la même face en direction de Mars. Les astronomes ont longtemps considéré que Phobos et Deimos étaient des astéroïdes capturés par l'attraction martienne. Ou peut-être un seul astéroïde qui se serait séparé en deux morceaux. Certains se demandent même si la lune Phobos pourrait mourir. Aujourd'hui, les scientifiques étudient une nouvelle théorie. Et si les lunes de Mars étaient d'anciens morceaux de la planète, qui se seraient détachés après une terrible collision ? Julien Salmon et Robin Canup du Southwest Research Institute de Boulder (Colorado, centre-ouest des Etats-Unis) ont construit un modèle mathématique pour étayer cette hypothèse.

Il l'ont présenté en mars 2016 à la Lunar and Planetary Science Conference qui s'est tenue au Texas. D'après leurs calculs, il aurait fallu un astéroïde de la taille de Pluton pour obtenir un tel résultat. Elle se serait disloquée en morceaux plus petits, lesquels seraient tous venus s'écraser à la surface de Mars au fil du temps. Cette pluie de météorite aurait provoqué le détachement d'environ 1% de la masse de la planète. Cette théorie expliquerait plusieurs caractéristiques étrange de Mars. Sa rotation rapide sur son axe, liée à une différence de masse significative entre les deux hémisphères. "Tout pourrait s'expliquer avec un gros impact à la surface" expliquent les astronomes. Par ailleurs, Phobos et Deimos présentent des orbites circulaires très inhabituelles pour des astéroïdes. Pour Julien Salmon et Robin Canup, c'est le signe qu'il se sont détachés de la planète rouge sans pouvoir sortir de son orbite. Phobos se trouve même si près que sa surface s'effrite à cause de l'attraction martienne. Mars aurait perdu d'autres satellites dans sa bataille contre la pluie de météorite. "Notre idée, c'est que Phobos et Deimos seraient les deux seuls survivants" concluent les chercheurs. Pour quelle hypothèse penchez-vous ?

Source : iflscience.com - Crédit : NASA, astro-rennes.com