NASA, il y aurait moins de galaxies que prévu ?

Des galaxies joyeuses ?
Ecrit par

Le télescope spatial Hubble nous a permis de découvrir les profondeurs de l’Univers et il s’avère que nous avons peut-être été un peu trop ambitieux quant au nombre de galaxies qui le compose. meltyDiscovery revient sur le communiqué.

Cela fait 25 ans que le télescope spatial Hubble étudie les profondeurs de l’espace. Il a d’ailleurs récemment découvert une étoile victime de cannibalisme. Son “œil” permet donc d’étudier et de comprendre les rouages de l’Univers. Mais il semblerait que les experts, poussés par l’enthousiasme qu’a suscité la mission “Hubble”, se soit fourvoyés sur certaines de leurs théories. Ainsi, la découverte de nombreuses galaxies brillantes avait indéfectiblement laissé présager l’existence massive de galaxies faibles, difficiles à étudier. Ces galaxies se caractérisent par une brillance superficielle (BS) très faible. La brillance superficielle est “la puissance lumineuse rayonnée par la galaxie rapportée à sa surface sur le ciel.” comme l’a expliqué Lucette Bottinelli. “Une galaxie de faible BS peut facilement échapper à la détection parce que sa faible émission par unité de surface est noyée dans la lumière du fond du ciel.” a-t-elle d’ailleurs ajouté.

Mais une nouvelle étude a montré que ces galaxies ne sont pas aussi nombreuses qu’on l’espérait. “Notre travail suggère qu’il y a beaucoup moins de galaxies faibles que nous le pensions auparavant [...] Les estimations prévoyaient entre cent et mille fois plus de galaxies faibles que de galaxies brillantes. Nous pensons maintenant qu’il n’y en a que dix fois plus.” a avancé Brian O'Shea, un des responsables de l’étude publiée dans l’Astrophysical Journal Letters. C’est notamment grâce à une simulation sur ordinateur de la création de l’Univers que les scientifiques ont pu avancer cette information. Le télescope spatial James-Webb, qui doit succéder à Hubble en 2018, pourra, espérons-le, confirmer ces dires. En attendant, meltyDiscovery vous invite à découvrir une galaxie perdue dans l’espace détectée par Hubble. Pensez-vous qu'il soit possible de simuler précisément la création de l'Univers ?

Source : acces.ens-lyon.fr ; iflscience.com - Crédit : zAmb0ni https://www.flickr.com/photos/zamb0ni/7114867675/sizes/l, NASA, ESA