Mission Rosetta, clap de fin pour Philae

Rosetta : C'est fini pour Philae
Ecrit par

L’Agence spatiale européenne ne tentera plus de réactiver le robot Philae, qui ne donne plus de signe de vie depuis l’été 2015.

Les chances sont trop minces pour continuer. Depuis le début du mois dernier, l’Agence spatiale allemande DLR envoyait régulièrement des commandes à Philae pour tenter de réactiver le robot qui a atterri sur la comète Tchouri en 2014. Elle a annoncé que ces tentatives prenaient fin. “Malheureusement, la probabilité pour reprendre contact avec Philae est quasi nulle. Nous arrêtons l’envoie des commandes (...) Il y a peu de chances pour que nous recevions quelque chose du robot, mais nous continuerons tout de même nos écoutes”, a déclaré Stephan Ulamec. Seul Philae aurait pu nous apporter des informations importantes sur la composition de la comète Tchouri. Les photos prises par le robot ont quand même permis aux scientifiques d’évaluer la composition de son sol. “On ne peut pas faire ça en orbite”, a ajouté Stephan Ulamec. L’Agence spatiale européenne (ESA) n’a cependant pas mis fin à la mission Rosetta, qui se terminera fin septembre 2016. D’ailleurs, cet été, les scientifiques devraient être en mesure de localiser Philae puisque la sonde va se rapprocher de la surface de Tchouri.

Philae ne répond plus depuis son atterrissage mouvementé sur la comète, le 12 novembre 2014. Après avoir fait plusieurs rebonds, le robot s’est posé dans une zone peu éclairée par le Soleil. Sa position a rendu impossible le rechargement de ses batteries puisqu’il fonctionnait grâce à ses panneaux solaires. Le mois dernier, l’Agence spatiale française CNES avait expliqué que ces manœuvres "de la dernière chance" avaient pour but de le faire bouger pour améliorer son exposition au soleil. Les scientifiques avaient cependant peu de temps pour réveiller Philae puisque Tchouri s’éloignait du soleil et cela faisait baisser considérablement la température à sa surface. Or, le robot ne pouvait pas fonctionner en dessous de -51°C. La température est désormais de -180°C la nuit. C’était la première fois qu’un robot se posait sur la partie solide et centrale d’une comète, qu’on appelle le noyau cométaire. Vous pouvez revivre son atterrissage en vidéo ici. Pensez-vous que les scientifiques pourront localiser Philae cet été ?

Source : Discovery News - Crédit : CNES, ESA