Game of Thrones, The Flash, Legends of Tomorrow, ces séries qui voyagent dans le temps

Game of Thrones se met à modifier le passé
Ecrit par

Si vous avez regardé le dernier épisode de Game of Thrones, vous savez qu’Hodor ne s’appelle pas Hodor par hasard. Avec The Flash, Game of Thrones et Legends of Tomorrow, revenons sur tous ces paradoxes.

“Hold the door ! Hold the door !”. Vous l’aurez compris, toute sa vie, Hodor n’avait qu’une seule mission. Mais tout ceci ne serait pas arrivé si Bran n’avait pas pris possession de son esprit plusieurs dizaines d’années après son “incident”. Wait, what ? Et oui, c’est Bran du futur (ou du présent, ça dépend où on se situe) qui a fait passé le message à Hodor du passé (ou du présent, ça dépend où on se situe) qu’il doit tenir la porte. En gros les voyages dans le temps de Bran et du vieux corbeau à 3 yeux ont réussi à bousiller toute la vie de ce pauvre Hodor. En même temps, si Bran n’avait pas eu ce petit accident de contrôle de cerveau, Hodor ne serait pas là où il est aujourd’hui et donc n’aurait pas pu “hold the door”. Ça aurait fait un sacré paradoxe tout ça. Certains pensent même que c’est Bran qui a rendu le roi fou… fou. Encore une histoire à s’arracher les cheveux. Et des histoires à s’arracher les cheveux, il y en a de plus en plus dans les séries, surtout quand les personnages commencent à influencer le passé (comme Bran, vous voyez où je veux en venir ?).

Game of Thrones, saison 6, GoT, Hodor, dead, death, episode 5, The Door, hold the door, Kristian Nairn, bran stark, white walker
Compliquée cette histoire d'Hodor...

On ne vous parle pas de personnages comme Doctor Who. Lui, ça fait longtemps qu’on a arrêté d’essayer de le comprendre. Mais, avez-vous vu le dernier épisode de The Flash ? Dans ce finale (SPOILERS), Barry Allen décide de revenir dans le passé pour empêcher la mort de sa mère. Le problème, c’est qu’en faisant ça, il risque de changer toute l’histoire. Il pourrait très bien ne pas être dans son laboratoire le jour où l’accélérateur de particule explose et donc il ne devient jamais The Flash. Comme il n’y a pas de Barry Allen Flash, peut-être qu’un innocent important n’est pas sauvé ou qu’un méchant n’est pas arrêté et que sa ville se retrouve envahie de zombies mangeurs de cervelle. Bref, tout peut arriver quand on touche à la timeline. La timeline, c’est le cheminement d’événements qui fait qu’on est là où on est en train de faire ce qu’on fait. Si on la modifie, il y a des chances que ça fasse un effet papillon, voire même un paradoxe.

the cw, the flash, season 2, finale, sauve, mère, barry
Barry Allen est revenu dans le passé pour sauver sa mère
legends of tomorrow, épisode 11, critique, the magnificent eight
Dans Legends of Tomorrow, il n'y a pratiquement jamais de conséquences

Le paradoxe, lui, c’est l’événement impossible. Si Barry était revenu dans le passé pour tuer le reverse flash, alors il n’aurait jamais pu apprendre à voyager dans le temps et donc n’aurait jamais pu tuer le reverse flash. En gros, c’est la catastrophe ! Pour The Flash, on verra bien ce que ça va donner dans la saison prochaine. C’est ce dont nous avions le plus peur lorsque nous avons commencé à regarder Legends of Tomorrow, le paradoxe. Si on se fie aux mathématiques, il y a de grandes chances pour qu’on fasse une bêtise qui ait de grosses répercussions sur l’avenir, en revenant dans le passé. Prenez Retour vers le futur, par exemple. Quand Marty McFly fait ami-ami avec ses parents, il aurait très bien pu prendre la place de quelqu’un d’autre dans la timeline (ce qui a failli arriver). Disons que dans Legends of Tomorrow, les producteurs ont choisi la facilité. Le voyage dans le temps, c’est bien plus compliqué qu’on le croit. Du moins, selon les hypothèses des experts parce qu’en vrai, ça n’existe toujours pas. La seule chose qu’on sait pour le moment, c’est que, physiquement parlant, c’est plausible. À voir, donc. Et vous, que pensez-vous de ces voyages dans le temps ?

Source : The cw, HBO - Crédit : The CW, HBO