Ed Stafford, seul au monde : Ou l'homme qui mangeait des hérissons, notre interview avec l'aventurier

Ed Stafford revient pour une nouvelle saison !
Ecrit par

L’aventurier Ed Stafford revient pour une nouvelle saison de Ed Stafford, seul au monde. Et croyez-le ou non, cette nouvelle saison va demander encore plus d’instinct de survie.

Connaissez-vous l’émission Ed Stafford, seul au monde ? Non ? Ça tombe bien, on est là pour vous en parler. Ce programme de survie suit un ancien soldat de l’armée britannique alors qu’il essaye de survivre dans un lieu retiré. Ouais, comme toutes les autres émissions de survie, me diriez-vous. Et bien non. Avec Ed Stafford, seul au monde, c’est plus que de la simple survie. Le but de l’aventurier est de prospérer seul dans la nature. Ça veut dire qu’il doit trouver une “maison”, une source d’eau permanente et une source de nourriture régulière. Et ce n’est pas simple comme affaire. C’est, en tout cas, ce que nous avons compris après avoir vu le premier épisode de la saison 1. Et croyez-le ou non, la saison 2 est encore pire, ce qui, pour nous, est encore plus cool à regarder.

Il y a plusieurs semaines, nous avons eu la chance de pouvoir poser quelques questions à Ed et voilà ce que nous avons retenu. L’aventurier britannique a commencé sa carrière il y a quelques années en accompagnant les chercheurs et équipes TV pour leur permettre d’accéder à des coins reculés et plutôt dangereux. Après avoir été le premier homme à suivre le cours d’eau de l’Amazone, il s’est lancé dans les émissions de survie. Maintenant, il se balade de pays en pays pour prospérer dans des endroits difficiles. Son secret pour tenir bon dans la nature ? La petite tasse de thé. En Anglais qui se respecte, c’est la première chose à laquelle il pense lorsqu’il fait un feu. Comme il nous l’a expliqué, “c’est une routine qui me réconforte et qui me rend un peu plus normal”. Car, ne l’oubliez pas, la survie se joue surtout avec le moral.

Mais ce n’est pas pour cette histoire de tasse de thé que vous êtes ici. Vous comprendrez mieux lorsque vous regarderez le premier épisode de la saison 2 de Ed Stafford, seul au monde. Dans cet épisode, l’aventurier se prépare un petit hérisson fumé. Autant vous dire que chez meltyDiscovery, on a versé une petite larme. Mais il ne faut pas oublier que cet animal est une source de nourriture. “Je sais que les peuples nomades qui vivent habituellement dans le désert de Gobi sont habitués à manger des hérissons et c’est un animal dont l’existence n’est pas du tout menacée. C’est surtout une question de survie”. Parce que des animaux en danger, il en croise souvent dans ses voyages. Mais il possède une longue liste des choses qu’il n’a pas le droit de toucher lorsqu’il essaye de survivre dans la nature. Il fait donc bien attention à ce qu’il mange.

Pour finir sur une bonne note, si on parlait de son pire moment dans cette saison 2 ? Okay, on vous l’accord, c’est un peu sadique. Mais ce sont les moments les plus intéressants quand on regarde une émission de survie, non ? Pour Ed Stafford, la Patagonie du côté de l’Argentine était compliquée, car il n’a pas fait attention au soleil. Il a tellement brûlé qu’il a été obligé de demander à l’équipe médicale de lui envoyer une chemise pour éviter la brûlure au second degré. C’était la première fois qu’il était habillé depuis le début de l’émission. D’habitude, il ne porte qu’un short. Mais ça, ça va changer, car pour la première fois, dans cette nouvelle saison, Ed va essayer de survivre dans des pays froids… Pour suivre les aventures d’Ed Stafford, rendez-vous tous les dimanches sur Discovery Channel. Avez-vous déjà regardé cette émission ?

Source : Discovery - Crédit : Discovery